Les hommes de Zinédine Zidane ont signé une copie parfaite mardi soir contre l’Atalanta Bergame, pour se hisser en quarts de finale de la Champions League. Avec une impressionnante maîtrise technique et tactique, les Madrilènes n’ont laissé apparaître aucun des défauts qu’on leur connaissait en championnat. Et ce, grâce à trois hommes, trois vétérans, qui ont été les artisans de ce grand Real retrouvé.

Décidément, la Ligue des Champions est le terrain du Real Madrid. Mardi soir, la Maison Blanche a étalé toute sa classe sur sa pelouse pour confirmer l’avantage (0-1) pris au match aller contre l’Atalanta Bergame. 

En début de partie, ce sont d’abord les visiteurs qui se sont montrés dangereux, mais ils ne sont pas parvenus à exploiter leur temps fort. Le Real a ensuite pris le match à son compte. Les Merengues ont affiché une maîtrise qu’on leur a rarement vu ces derniers temps. Karim Benzema a ouvert la marque sur une passe de Luka Modric, qui avait bénéficié d'un mauvais dégagement de Marco Sportiello (34e, 1-0). En deuxième période, l’Atalanta a dû prendre plus de risques et les Espagnols en ont profité pour doubler la marque par Sergio Ramos, sur penalty (60e, 2-0).

Si Thibaut Courtois s'est incliné sur un coup franc magistral de Luis Muriel à la 83e, le but du Colombien n’a pas servi à grand-chose puisque Marco Asensio, à peine monté au jeu, a enlevé définitivement tout suspense sur un service de Lucas Vazquez (85e, 3-1).

La masterclass de Modric

Mardi soir, le Real Madrid a rayonné comme rarement cette saison. Loin du schéma tactique prudent et strict développé en Liga (qui leur a toutefois permis de remonter sur le podium après avoir cru au pire), les troupes de Zinédine Zidane ont fait preuve de mordant, de justesse et aussi de sens du spectacle. La Maison blanche a ressorti son costume de gala, et c’est un vrai rouleau compresseur qui a étouffé les velléités de l’Atalanta, qui n’était pas dans un grand jour, il faut le reconnaître. 

Si le Real a retrouvé le sommet de son art, c’est grâce à trois hommes. Trois vétérans, dont certains qu’on croyait perdus, mais qui ont rappelé qu'ils étaient les vrais patrons. Titulaire pour la deuxième fois depuis son retour de blessure, Sergio Ramos a repris sa veste de patron. Son sens de l’anticipation et sa domination dans les airs ont anéanti de nombreuses tentatives de la Dea. L’emblématique capitaine a permis à Courtois et aux siens de n'être (quasi) jamais inquiétés à l’arrière. 

Au milieu, Luka Modric a étalé toute sa classe. Le Croate, souvent très bas pour soigner la relance, a organisé le jeu du Real dans tous les coins du terrain. On ne mettra jamais assez en avant sa qualité de passe: ses caviars (dont de délicieux extérieurs du pied) ont régalé ses coéquipiers et donné de l’air aux Madrilènes. Capable de revenir aider en défense, le Ballon d’or 2018 s’est également montré décisif devant en offrant l’assist du premier but à Karim Benzema. Une performance qui légitime parfaitement son statut d’homme du match, à 35 ans, faut-il le rappeler. 

Benzema au four et au moulin

Enfin, impossible de passer à côté de la prestation magistrale de l’autre grand acteur du soir: Karim Benzema. Le Français a inscrit hier son 70e but en Ligue des Champions (seul quatre joueurs ont fait mieux), mais surtout, il a régné sur tout le dispositif madrilène. Lui aussi est descendu très bas pour prendre le ballon et diriger le jeu. Dos au but, ses relais avec Modric ont été très précieux. Sans parler de sa technique qui a écoeuré les Bergamesques et procuré de multiples occasions (malheureusement pas concrétisées) à ses coéquipiers. 

Finalement, ce sont encore les "grands" qui ont montré la voie royale aux Merengues. Et les hommes de Zidane ont prouvé que, quand ils le voulaient, ils étaient indéniablement l’un des collectifs les plus brillants du monde. Ce Real-là pourrait assurément aller au bout. 

Suivez l'UEFA Champions League tout au long de la saison sur les chaînes de Proximus Sports, disponibles dans le forfait All Sports de Proximus Pickx.

Le service Proximus Pickx propose sur son app (Android & iOS) et sur le web un nouveau mode "interactif". Grâce à cette nouvelle fonctionnalité, vous pouvez, lors de la diffusion des différentes rencontres, découvrir les compositions des équipes, analyser les statistiques du match ou encore retrouver l’historique des rencontres entre les deux clubs en un seul clic. Mais surtout, le lecteur vidéo interactif vous permet de revivre à votre guise les plus belles actions du match instantanément, en utilisant la molette digitale présente sur la droite de l’écran. Grâce à ces nouvelles fonctionnalités, vivez les exploits de votre équipe favorite comme nulle part ailleurs.