Des films belges avec Koen De Bouw et Johan Heldenberg nommés aux Oscars

Lors d’un livestream diffusé lundi après-midi, l’Académie a annoncé quels films seront en lice pour l’édition 2021 des Oscars. Le court-métrage ‘Da Yie’ du cinéaste anversois Anthony Nti, qui figurait sur la liste des finalistes, n’a pas été nommé. Il y aura toutefois bien une touche belge à la cérémonie, car un film avec Koen De Bouw et un autre avec Johan Heldenberg ont une chance de remporter un Oscar. En tête d'affiche cette année: ‘Mank’, le dernier film de David Fincher, avec 10 nominations. 

Le court-métrage belge 'Da Yie' d'Anthony Nti avait été pré-sélectionné pour son récit d'un étranger chargé de recruter des enfants au Ghana en vue d'effectuer un travail à haut risque. Il n'a finalement pas été nommé dans la catégorie du Meilleur court-métrage des Oscars.

Ce sont donc les acteurs Koen De Bouw et Johan Heldenbergh qui porteront les couleurs noir-jaune-rouge à cette 93e cérémonie des Oscars. Le premier joue dans 'The Man Who Sold His Skin', de la réalisatrice tunisienne Kaouther Ben Hania, tandis que le second apparaît dans 'Quo vadis, Aida?', de la Bosnienne Jasmila Zbanic. Les deux productions concourent dans la catégorie du Meilleur film étranger.

'The Man Who Sold His Skin' ('L'homme qui a vendu sa peau' en français) narre l'histoire de Sam Ali, un Syrien qui fuit son pays en guerre pour aller au Liban. Il espère toutefois rejoindre à Paris la femme qu'il aime. Pour financer ce voyage, il se fait tatouer un visa sur le dos, des mains d'un artiste joué par Koen De Bouw. Au casting, on retrouve également Monica Bellucci.

'Quo vadis, Aida?' ('La voix d'Aida') a pour théâtre la petite ville bosnienne de Srebrenica. Lorsque l'armée serbe s'en empare, Aida, traductrice pour les Nations Unies, et sa famille cherchent refuge dans un camp onusien, parmi des milliers d'autres citoyens. Johan Heldenbergh y campe le second rôle du commandant Thom Karremans, qui tente de défendre un enclave bosniaque face aux Serbes.

C'est toutefois le film danois 'Drunk', avec Mads Mikkelsen, qui semble favori dans la catégorie du Meilleur film étranger.

Meilleur film

Le film 'Mank' de David Fincher part en tête pour la 93e édition des Oscars avec dix nominations au total. Le film est une ode en noir et blanc à l'âge d'or d'Hollywood, avec Gary Oldman dans le rôle du scénariste Herman J. Mankiewicz, dit Mank. Il suit la création du film mondialement connu ‘Citizen Kane’ par Orson Welles. 

'Mank' est nommé dans les catégories du Meilleur film, du Meilleur acteur, du Meilleur réalisateur, de la Meilleure actrice dans un second rôle (Amanda Seyfried) et dans de nombreuses catégories techniques primées par l'Académie américaine des arts et sciences du cinéma, qui remet les prestigieux prix.

Viennent ensuite six films avec six nominations: 'Nomadland' de Chloe Zhao avec Frances McDormand, considéré comme le favori par de nombreux experts après sa victoire aux Golden Globes, 'The Father' du Français Florian Zeller avec Anthony Hopkins, 'Les Sept de Chicago' d'Aaron Sorkin avec Sacha Baron Cohen, 'Judas and the Black Messiah"'avec Daniel Kaluuya, 'Minari' et 'Sound of Metal'.

Cinéma

Voir tout

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top