L’Union St-Gilloise est allée chercher le titre de 1B samedi soir. Contrairement au reste de la saison, les St-Gillois ont éprouvé pas mal de difficultés pour prendre les trois points contre le RWDM. Aussi, c’est une véritable explosion de joie qui a éclaté au coup de sifflet final.

« À la pause j’ai demandé aux joueurs de se libérer, je sentais de la peur, ce qu’on n’avait jamais eu cette année. J’ai demandé de se lâcher » a expliqué Mazzu dans des propos recueillis notamment par Le Soir.

Pourtant, en deuxième mi-temps, l’Union a éprouvé pas mal de difficultés à déployer son jeu. C’est pourquoi, une fois le titre entériné au coup de sifflet final, le matricule 10 a explosé de joie. « Si on a senti qu’il y avait de la tension, des émotions et que nous n’avons pas livré notre meilleur match, nous avons réussi notre projet. C’est le plus important » a poursuivi Mazzu avant de conclure tout à sa joie. « C’est une grosse satisfaction, fierté d’avoir fait le bon choix en venant à l’Union. Fierté de travailler avec un groupe qui a toujours voulu tout donner, même dans les moments plus délicats ».