C’est le jour J. Pour les supporters de l’Union, ce 13 mars 2021 doit devenir une date historique qui marque le retour de leur club au sein de l’élite belge. Mais cela passe d’abord par une victoire contre le grand rival molenbeekois de toujours.

Même si fêter un titre après un derby de la Zwanze est le nec plus ultra pour les supporters de l’Union, Felice Mazzu a tempéré les attentes dans des propos recueillis par le site officiel du matricule 10. « Ce qu’il nous faut, c’est de l’énergie positive. Et du plaisir à vivre une telle situation. Disons qu’il y a quand même une sorte d’excitation palpable. Que ce soit ce samedi n’a rien d’une obligation absolue. Notre objectif est tout proche, mais c’est vrai qu’on aimerait que ce soit le plus vite possible, et donc en gagnant ce match ».

Néanmoins, le coach comprend que les supporters veulent que le titre soit décroché tout à l’heure. « Pour nos supporters surtout, c’est une attente terrible. Et le RWDM va tout faire pour retarder l’échéance. De toute façon, personne ne va nous « donner » le titre ».

La plus forte sélection possible

Pour le match du titre, Mazzu a concocté deux surprises. Sébastien Pocognoli et Anas Hamzaoui, longtemps blessés, sont repris. Pocognoli n’a plus joué depuis février 2020 et Hamzaoui depuis novembre. Pour le reste, Mazzu peut compter sur son effectif au grand complet.