De petite fille sage à femme fatale, Mia Lena a bien changé

On ne cessera jamais de le répéter: notre pays regorge de pépites musicales qui ne demandent qu’à être découvertes. Parmi ces pépites, on compte désormais Mia Lena, 20 ans et déjà l’un des nouveaux talents belges à suivre. Après son morceau révélateur 'I don't need you' en 2017, Mia Lena revient sur la scène belge avec nouveau clip percutant ‘Come & Go’. 

Pressentie en 2016 comme l’une des artistes pop les plus prometteuses en Wallonie, Mia Lena venait à peine de se faire un nom. Le signel 'I don't need you' l'avait révélé auprès du grand public, puis ses chansons rafraîchissantes et dansantes, à son image, nous avaient tapé l'oreille. Mais la jeune chanteuse n'avait plus rien sorti depuis.

Quatre ans plus tard, Mia Lena a bien mûri et explore les genres musicaux. Pendant le confinement, on a pu la voir s’essayer au rap au R'n'B ou encore à la soul sur les réseaux sociaux. En pleine phase d’expérimentation, la jeune femme se cherche encore, mais nous propose en 2021 un style plus urbain et moins juvénile que dans ses morceaux précédents.

 

Un univers plus sombre

Le nouveau clip ‘Come & Go’ nous montre Mia Lena dans la peau d’une dure à cuire. Plus sombre, plus mature, la vidéo est loin de ce à quoi nous avait habitué l’artiste. Le clip est tourné dans un hangar abandonné. La chanteuse se venge de l’homme qui lui a brisé le coeur et le tue à coup d'une tronçonneuse ornée de strass. Très cinématographique, la vidéo peut nous rappeler les séries 'Dexter' ou 'Millenium' dans son approche du gore. Les détails font toute la différence, à commencer par les éléments visuels ‘girly’ qui nous rappelent son jeune âge. "Ce côté kitch adoucit un peu le côté brut de la vidéo. On me voit avec du sang, mais aussi avec des ongles roses, des bagues et des strass", a-t-elle expliqué lors d’une interview donnée pour la DH Radio. S'inspirant des boxeuses pour le scénario, et des styles la rappeuse belge Shay ou de Rihanna, le clip nous éloigne encore plus de l’image de jeune fille innocente

Des personnalités multiples

La transformation de Mia Lena nous rappelle celle de Miley Cyrus qui voulait se défaire de son personnage d'Hannah Montana. Pourtant, l’artiste explique, pour la DH toujours, que sa personnalité se compose de ces deux facettes. Assumant parfaitement ses côtés de 'rebelle' et de 'fille gentille' à la fois, elle se dit se comparer souvent à ses idoles Adele et Amy Winehouse. La jeune belge compte bien se découvrir ces prochains mois et nous dévoiler d’autres aspects de sa personnalité en s’essayant à différents genres. Un prochain single expérimental aux sonorités plus électro pourrait bientôt voir le jour.

Musique

Voir tout

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top