La Juventus a été éliminée ce mardi en huitième de finale de la Ligue des champions par le FC Porto au bout du suspense après prolongations. Une cruelle désillusion pour les Italiens mais aussi pour Cristiano Ronaldo, décevant face aux Dragons, qui, après 3 ans de services à Turin, ne semble pas être en mesure de guider la Vieille Dame vers un nouveau sacre en C1.
Battus à l'aller 2-1 par Porto, CR7 et les Bianconeri ont cru renverser la vapeur lors d'un match retour fou mardi à Turin. Grâce à un doublé de Federico Chiesa dont un but sur une passe décisive de Ronaldo, les Turinois ont arraché la prolongation. Mais pourtant à 10 contre 11 depuis la 54e minute, Porto s'est finalement qualifié malgré sa défaite 3-2. Les troupes de Sergio Conceição ont dû notamment leur salut à un doublé de l'ancien buteur éphémère du KV Malines Sergio Oliveira.

CR7 victime de ses stats

Au lendemain de la gifle reçue par la Vieille Dame, la presse internationale tombe évidemment sur Cristiano Ronaldo qui n'a pas tenu son rang lors de ce grand rendez-vous. Le Portugais, recruté à prix d'or à l'été 2018 pour justement ramener une Coupe qui échappe à la Juventus depuis 1996, ne semble plus pouvoir respecter ses engagements et son apport est revu chaque année à la baisse.

Eliminé en huitièmes comme la saison dernière, Ronaldo, 134 buts en C1, s'arrête à quatre réalisations lors de cet exercice 2020-2021. Ses statistiques avec les Turinois en Ligue des champions sont d'ailleurs interpellantes. Le quintuple Ballon d'or a par exemple marqué moins de buts en trois saisons avec la Juventus Turin dans la compétition (14, 6+4+4) que lors de sa dernière saison avec le Real Madrid (15). Cette année, de plus, Cristiano Ronaldo n'a pas réussi à déflorer la marque en phase a élimination directe. Une première depuis la saison 2005-2006.

La Juventus régresse

Mais, outre ces chiffres, le natif de Funchal ne parvient plus non plus à avoir une influence sur les résultats de son équipe. Après l'Ajax en quart de finale il y a deux ans puis Lyon l'année dernière au stade des huitièmes, la Juventus a mordu la poussière à nouveau face à une formation qui ne fait pas partie du top-4 européen. Ce qui est encore plus cruel pour Cristiano Ronaldo, c'est que les Turinois avaient atteint avant son arrivée la finale de la C1 à deux reprises en trois ans (2015,2017).

Pour la défense de l'attaquant, lui aussi a de quoi l'avoir mauvaise. Avant de rejoindre la Botte, CR7 s'était qualifié huit fois consécutivement pour les demi-finales de la Ligue des champions. En Serie A, le meilleur buteur de l'histoire de la coupe aux grandes oreilles n'a également jamais manqué à l'appel. Encore cette année, il en est à 27 buts en 31 matchs malgré les résultats en dents de scie des troupes d'Andrea Pirlo. Alors que les Turinois sont sur le point de perdre leur hégémonie dans le championnat italien, la question qui doit être posée est la suivante: peu importe la trempe de Cristiano Ronaldo, est-ce normal de faire reposer tout le poids d'un club aussi prestigieux que la Juventus sur les épaules d'un joueur de 36 ans ?

Suivez l'UEFA Champions League tout au long de la saison sur les chaînes de Proximus Sports, disponibles dans le forfait All Sports de Proximus Pickx.

Le service Proximus Pickx propose sur son app (Android & iOS) et sur le web un nouveau mode « interactif ». Grâce à cette nouvelle fonctionnalité, vous pouvez, lors de la diffusion des différentes rencontres, découvrir les compositions des équipes, analyser les statistiques du match ou encore retrouver l’historique des rencontres entre les deux clubs en un seul clic. Mais surtout, le lecteur vidéo interactif vous permet de revivre à votre guise les plus belles actions du match instantanément, en utilisant la molette digitale présente sur la droite de l’écran. Grâce à ces nouvelles fonctionnalités, vivez les exploits de votre équipe favorite comme nulle part ailleurs.