Une compétition dans la compétition. C'est ainsi que l'on pourrait résumer la bataille contre la relégation que se livrent l'Excel Mouscron, le Cercle Bruges et Waasland-Beveren. Alors que la fin de la phase classique approche à grands pas, seul Mouscron a fait la bonne opération en battant le Standard ce week-end.
Mouscron avait un cruel besoin de points dans le cadre de la lutte pour le maintien. S’il voulait se donner un peu d’air et dépasser le Cercle, l’Excel devait gagner contre le Standard, et c’est ce qu’il a fait en profitant d’un cadeau de la défense liégeoise. Les Hurlus ont en effet ouvert le score sur un autogoal du jeune Hugo Siquet à la 37e minute. Très peu inspirés, les Rouches ne reviendront jamais au score et buteront à plusieurs reprises sur un solide Hervé Koffi. Un excellent résultat pour les Mouscronnois, au vu du calendrier compliqué qui les attend d'ici la fin de la phase classique.

Le Cercle s’enfonce

Le Cercle Bruges, lui, n’a pas fait le poids face à Genk dimanche (2-0). Les hommes d’Yves Vanderhaeghe pointent désormais à l'avant-dernière place. Le Cercle, qui a commencé avec un onze de base très jeune, a pourtant joué avec un grand cœur, même après l'ouverture du score de Paul Onuachu après neuf minutes. Par l'intermédiaire de l'attaquant Ike Ugbo, le club a mis un peu de pression sur la défense limbourgeoise en début de rencontre. Mais lorsque Junya Ito a inscrit le but du 2-0 à la 24e et que le milieu de terrain du Cercle Hannes Van der Bruggen a vu rouge après avoir reçu son deuxième carton jaune, l’élastique s’est rompu. En deuxième période, Genk s’est contenté de contrôler la partie et conforte ainsi sa troisième place.

Le spectre de la relégation à Beveren

A Waasland-Beveren, lanterne rouge, on se devait également de prendre des points contre le Beerschot pour réduire l’écart avec les concurrents directs. Contre les Anversois, tout a bien commencé avec l’ouverture du score de Daan Heymans pour les locaux après seulement huit minutes. Waasland-Beveren a joué sans complexe et fut la meilleure équipe sur le terrain en première mi-temps, mais à la 34e minute, les troupes de Nicky Hayen ont pris un premier coup sur la tête avec l’égalisation de Joren Dom. Les Waaslandiens ont continué à chercher un second but, en vain. Pire, c’est le Beerschot qui aura finalement le dernier mot. A un quart d’heure du terme, un peu contre le cours du jeu, l’inévitable Holzhauser a permis aux siens de repartir avec les trois points. Au Freethiel, le spectre de la relégation se fait de plus en plus menaçant…

Suivez la Jupiler Pro League tout au long de la saison sur les chaînes d’Eleven Pro League, disponibles dans le forfait All Sports de Proximus Pickx.
 
Le service Proximus Pickx propose sur son app (Android & iOS) et sur le web un nouveau mode « interactif ». Grâce à cette nouvelle fonctionnalité, vous pouvez, lors de la diffusion des différentes rencontres, découvrir les compositions des équipes, analyser les statistiques du match ou encore retrouver l’historique des rencontres entre les deux clubs en un seul clic. Mais surtout, le lecteur vidéo interactif vous permet de revivre à votre guise les plus belles actions du match instantanément, en utilisant la molette digitale présente sur la droite de l’écran. Grâce à ces nouvelles fonctionnalités, vivez les exploits de votre équipe favorite comme nulle part ailleurs.