D’après le quotidien 2Playbook, le club sportif catalan serait sur le point de finaliser son entrée en LPL, le championnat chinois de League of Legends. Le géant espagnol fait donc un pas de plus vers le monde de l’e-sport quelques mois après un deal de collaboration signé avec Tencent au cours de l’été.

 

Le FC Barcelone poursuit son engagement dans le milieu e-sportif et lance ce qui pourrait bientôt être la plus grande opération liant un club sportif et le milieu de l’e-sport. Le club catalan a en effet commencé à mettre en application son alliance avec Tencent, le géant chinois du jeu-vidéo, à qui appartient entre autres Riot Games, éditeur du jeu League of Legends. Pour rappel, les deux acteurs avaient signé dans le courant du mois d’août un accord de collaboration.

Selon les sources de 2Playbook, une des mesures concrètes découlant de cet accord serait la participation du club Blaugrana à la ligue chinoise de League of Legends (LPL), en parrainant une équipe déjà présente dans la ligue. Les possibilités commerciales sont énormes pour le club de football, car le tournoi à lui seul a déjà une longue liste de sponsors, dont Mercedes-Benz, Nike, KFC, Oppo ou Intel. La raison n’est autre que son audience millionnaire, avec 8,3 millions d’heures consommées, une moyenne de 23034 téléspectateurs simultanés et plus de 56 millions de visionnements de ses jeux en 2020, selon le portail spécialisé Gamepedia .

La formule choisie par le club espagnol se rapproche donc du co-branding, une technique déjà appliquée par plusieurs clubs sportifs. On se souvient par exemple du PSG qui s’était associé à Talon Esports, structure d’origine hongkongaise pour former l’équipe PSG Talon, qui a participé au Worlds 2020.

Cette opération permettrait entre autres au Barca d’éviter de payer la licence nécessaire à l’équipe pour pour participer à la ligue. En effet, la ligue chinoise fonctionne depuis maintenant plusieurs années sous un format franchisé. Les structures intéressées dans une possible participation doivent ainsi débourser une somme estimée à 5 millions de dollars afin d’acquérir un potentiel slot laissé vacant. Une belle économie pour le club donc.

D’après les informations récoltées par le quotidien, le nom de l’équipe avec laquelle le FC Barcelone collaborera sera bientôt dévoilé. Tencent, de son côté, devrait servir de facilitateur afin que l’opération se déroule le mieux possible.