One day, one goal: Vincent Aboubakar délivre les supporters de Besiktas contre Benfica

La date du 23 novembre 2016 restera longtemps gravée dans la mémoire des fanatiques supporters du Besiktas. Ce soir-là, le club turc a en effet résorbé un retard de trois buts contre Benfica en phase de groupes de la Ligue des champions, ce qui lui a permis d’arracher un point précieux pour la qualification à la phase à élimination directe.

Grâce à des buts de Goncalo Guedes, Nelson Semedo et Ljubomir Fejsa dans la première demi-heure de jeu, rien ne semblait pouvoir empêcher le champion du Portugal de rentrer de Turquie avec une précieuse victoire et un billet pour les huitièmes de finale de Ligue des champions. Les Turcs paraissaisent dépassés, mais ils n’abdiqueront à aucun moment.

Un but sensationnel de Tosun redonne espoir au club d’Istanbul à la 58e minute, en convertissant un centre d'Andreas Beck d’une reprise de volée acrobatique. Sept minutes plus tard, Victor Lindelof offre un penalty à l'équipe locale lorsqu’il touche le ballon avec sa main dans le rectangle. Quaresma ne se fait pas prier et se charge de convertir le penalty pour porter le score à 2-3. De quoi faire encore monter la température dans un Vodafone Park déjà surchauffé.

Un match nul permettait aux deux équipes d'occuper les deux premières places de la poule, au moins temporairement, en attendant le résultat de la rencontre entre Naples et le Dynamo Kiev, disputée un peu plus tard. Les Trucs ont tout donné dans les dix dernières minutes.

De héros à antihéros

Il fallut néanmoins attendre la 89e minute pour assister à la délivrance. A la retombée d’un centre en coup du foulard dont Quaresma à le secret, Aboubakar prend le contrôle du cuir et l'envoie à bout portant au fond des filets. Un but d’autant plus jouissif pour le Camerounais qu’il l’inscrivait contre le grand rival du FC Porto, club auquel il appartenait à l’époque.

Besiktas perdit finalement son dernier match de poule contre le Dynamo Kiev sur le lourd score de 6-0. Les Turcs ont terminé le match à neuf après un premier carton rouge pour Beck puis un second pour Aboubakar, le héros de la soirée deux semaines plus tôt, à la 56e minute. Le club turc a terminé à la troisième place de son groupe et fut donc reversé en Ligue Europa. Les Aigles Noirs ont quitté la compétition au stade des quarts de finale à l’issue d’une séance de tirs au but contre l'Olympique lyonnais.

Fan de cette rubrique? Revivez également le but de Lovren pour Liverpool dans un match complètement fou contre Dortmund.

Info

Voir tout

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top