L’Inter et l'Atalanta s’affrontent ce lundi soir (20h45) dans le principal choc de la 26e journée de Serie A. Un match à ne surtout pas bâcler pour Romelu Lukaku et ses coéquipiers, car le club de Bergame se profile de plus en plus comme leur principal adversaire pour le titre.
Les mauvaises langues disaient qu’ils ne pourraient pas faire aussi bien que la saison dernière, et pourtant les ouailles de Gian Piero Gasperini sont toujours bien présentes dans les hauteurs du classement de la Serie A. En quelques années, l’Atalanta s’est fait une place parmi le gratin du football italien, comme en témoignent ses deux dernières saisons historiques terminées à la troisième place. Des performances qui ont également permis au club de Bergame de montrer, pour la première fois de son histoire, de quoi il était capable en Ligue des Champions depuis la saison dernière.

En forme olympique

Cette saison, il se pourrait bien que le club de Bergame aille encore plus loin. Si l’AC Milan et la Juventus, respectivement deuxième et troisième, la précèdent au classement, la Dea est peut-être le club le plus susceptible d’ennuyer l’Inter jusqu’au bout dans la course au titre. Il faut dire que les Lombards sont actuellement en très grande forme.

En 2021, l’Atalanta a enregistré 8 victoires, 3 nuls et une défaite pour un total de 27 points. Le club reste sur quatre victoires consécutives, ce qui en fait l’équipe la plus en forme de Serie A derrière l’Inter. Devant eux, le moteur de l’AC Milan toussote depuis quelques semaines, alors que la Juventus peine à retrouver son meilleur niveau. Quant à l’AS Rome, cinquième, il manque régulièrement de consistance dans les gros matchs.

Une force offensive intacte

Malgré le départ de Papu Gomez et l’inconstance de son buteur Josip Ilicic, les Lombards n'ont rien perdu de leur puissance offensive. Depuis le début de l’année civile, ils ont inscrit 38 buts et en ont concédé 10 en 12 matchs. Le buteur le plus prolifique ces derniers temps est le Colombien Luis Muriel (8 buts), suivi de son compatriote Zapata et Gosens (6 chacun). Ilicic, lui, en est à 4 réalisations. Fidèle à leur style de jeu porté vers l’avant, les Orobici possèdent la deuxième meilleure attaque de l’élite avec 60 buts au total, juste derrière l’Inter (62).

Pour les deux équipes, ce duel pourrait en tout cas constituer un tournant. S’il s’impose à domicile lundi, l’Inter sait qu’il aura probablement éliminé son adversaire le plus coriace pour la conquête du Scudetto. A l’inverse, une victoire de l’Atalanta pourrait donner des ailes aux troupes de Gasperini, qui reviendraient à sept longueurs de l’Inter avec encore 12 matches à jouer.

Par ailleurs, une potentielle élimination de la Dea en huitième de finale de Ligue des Champions, où elle se trouve en ballotage défavorable après sa courte défaite (0-1) contre le Real Madrid à l’aller, aurait ceci de positif qu’elle lui permettrait de se concentrer sur son sprint final en Serie A. Pour, qui sait, décrocher d'ici deux mois autre chose qu’une “simple” qualification pour la plus grande compétition européenne, avant d’affronter la Juventus en finale de la Coupe.

Suivez la Serie A tout au long de la saison sur les chaînes d’Eleven Sports, disponibles dans le forfait All Sports de Proximus Pickx.
 
Le calendrier de la 26e journée de Serie A:

Samedi 6 mars
Juventus - Lazio à partir de 20h45 sur Eleven Sports 1

Dimanche 7 mars
Naples - Bologne à partir de 20h45 sur Eleven Sports 1
Hellas Vérone - Milan à partir de 15h sur Eleven Sports 3

Lundi 8 mars
Inter - Atalanta à partir de 20h45 sur Eleven Sports 1