Dentist's Day : Découvrez les pires sourires de l'histoire du cinéma

La Journée internationale du dentiste, qui a lieu aujourd'hui, est un jour propice pour déclarer notre reconnaissance aux spécialistes dentaires. Pour cette occasion spéciale, Proximus Pickx vous dévoile le cauchemar de tout dentiste : les pires dents jamais vues sur le grand écran. Attention, âmes sensibles s’abstenir !

Herbert Coward dans ‘Délivrance’ (1972)

L'acteur américain Herbert Lee 'Cowboy' Coward a joué le rôle d'un péquenaud sadique et édenté dans le thriller ‘Délivrance’. Celui à qui il manquait les deux dents de devant les aurait perdues dans un accident avec un faux pistolet lors d’une fête foraine. 

L'acteur Burt Reynolds avait jugé, à l'époque, qu'il était l’homme idéal pour interpréter le rôle du marginal dans ‘Délivrance’. Son physique évitait une sacrée charge de travail aux maquilleurs pour ce rôle. "Il ne sait pas écrire ou quoi que ce soit, mais je vous le dis, si nous pouvons l'avoir, nous aurons quelque chose de spécial", a défendu Reynolds aux producteurs. Et il a eu raison, puisque Herbert Howard s’est dégoté un talent de cascadeur. Dans le film, il a réalisé toutes ses cascades lui-même. De plus, il est devenu assez connu par une réplique qu’il n’arrêtait pas de répéter : "Il a une très jolie bouche, n'est-ce pas ?".

Cara Seymour dans 'Gangs of New York'

Cara Seymour a joué le rôle de la mythique criminelle américaine Hell-Cat Maggie dans le drame historique de Martin Scorsese. La criminelle était une figure notoire du quartier de Five Points à Manhattan, et était connue comme une talentueuse guerrière. Ses dents étaient pointues, ses ongles longs en forme de griffes. Au début des années 1840, elle s’est battue aux côtés des ‘Dead Rabbits’ contre des gangs rivaux de la Bowery, en particulier contre les ‘Bowery Boys’.
 

Bruce Spence dans 'Le Seigneur des Anneaux" : Le retour du roi'

Celui que l’on appelle ‘La Bouche de Sauron’ ne devait pas avoir un sourire ‘colgate’. En bon méchant, cet affreux personnage apparaît dans le troisième volet de la trilogie fantastique de Peter Jackson. L'acteur néo-zélandais Bruce Spence s’est donc prêté au jeu grâce au maquillage et a incarné le rôle de l’un des plus fidèles serviteurs de Sauron. Héraut et messager du grand méchant de la trilogie, il a également été le lieutenant de la Tour Sombre pendant la Guerre de l'Anneau. Personne ne connait sa véritable identité car il a lui-même oublié son nom de naissance. 

Dans 'Le retour du roi', ce personnage n’apparait pas dans la version originale, mais figure dans la version longue. Dans le film, 'La Bouche de Sauron' est décapité par Aragorn. Sa tête est couverte par un grand casque, seule sa bouche horriblement déformée et ses dents pourries sont visibles. La bouche de l’acteur a été agrandie numériquement, pour un effet plus horrible et mémorable.

Les dents pourries, les lèvres noires et fendues symbolisent les paroles malveillantes que Sauron transmet par l'intermédiaire de son messager. Les paroles de Sauron sont tellement 'pourries' que la bouche de son messager est décomposée.
 

John Matuszak dans 'Les Goonies’

Pendant que nous sommes dans la Terre du Milieu : Sean Astin qui incarne Sam, le fidèle compagnon de Frodon dans 'Le Seigneur des Anneaux', a également joué le petit asthmatique dans le film culte des années 80. Alors qu’il n’était encore qu’un enfant, l'acteur a côtoyé sur le plateau du tournage des ‘Goonies’ : John Matuszak.

John Matuszak, un footballeur américain devenu acteur après sa carrière sportive, a interprété le rôle de ‘Sinok’, le fils difforme et maltraité de la famille Fratelli dans le film de Richard Donner.

Steven Spielberg a produit cette histoire, écrite par Chris Columbus (‘Maman, j’ai raté l’avion’), sur un groupe d'enfants de l'Oregon, les 'Goonies', qui découvrent une vieille carte et vivent l'aventure de leur vie lorsqu'ils l'utilisent pour trouver le trésor caché du pirate légendaire, Willy le Borgne. Ils se lancent à la recherche du butin afin de sauver leur quartier qui va être démoli. En plus de cette châsse aux trésors périlleuse, la bande de copains doit aussi échapper aux escrocs qu’ils vont rencontrer sur leur route. 

Jeunesse

Voir tout

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top