Nina Simone, l'histoire d'une des chanteuses les plus influentes

Musique | Dans l'histoire de la musique contemporaine, peu d'artistes peuvent se targuer d'avoir eu autant d'impact que Nina Simone. Elle a refusé d'être cataloguée, tant musicalement que personnellement, et sa musique et son message d'égalité résonnent encore aujourd'hui. Voici l'histoire de cette chanteuse remarquable.

De Proximus

Partager cet article

Nina Simone est née Eunice Kathleen Waymon en 1933. Très jeune, elle a commencé à chanter dans l'église locale, suivant l'exemple de Marian Anderson, et c'est là que son talent pour le piano a été remarqué. Lorsqu'elle donna son premier concert de piano, à l'âge de dix ans, ses parents eurent du mal à se faire de la place au premier rang, alors réservé aux blancs. Cet évènement l'a profondément marquée et l'a motivée à se consacrer plus tard au mouvement des droits civils en tant que chanteuse et militante.

En raison de la couleur de sa peau, la chanteuse a été poussée par son environnement dans la direction du blues et du jazz, mais son jeu de piano rappelait davantage des compositeurs classiques tels que Bach et Chopin. Plus tard dans sa carrière, elle ne s'est pas non plus intéressée à l'étiquette de chanteuse de jazz, car elle s'est plutôt tournée vers le R&B, la soul ainsi que des bribes de musique classique, bien qu'avec des influences de blues et de jazz. "C'est le meilleur des deux mondes. Je le ressens, donc je dois le jouer", dit-elle à propos de son style.

À l'âge de 21 ans, elle a commencé à travailler dans des boîtes de nuit où elle s'est initiée au blues et au jazz. À cette époque, elle adopte  le nom de scène Nina Simone. Nina a fait référence au surnom que son petit ami lui avait donné (niña) et Simone à l'actrice française Simone Signoret. Elle a connu son premier succès en 1959 avec le numéro d'opéra de George Gershwin 'I loves you, Porgy', suivi de 'My Baby Just Cares for Me'.

Militante des droits civiques

Dans les années 60, l'activisme de Simone prend son envol. Avec des chansons comme 'To be young, gifted and black', 'Backlash Blues', 'Mississippi goddam' et 'I wish I knew (how it would feel to be free)', elle est entrée dans l'histoire comme chanteuse de protestation qui ne cache pas son combat pour l'égalité des droits. En même temps, elle a remporté ses plus grands succès avec 'The House of the Rising Sun', 'Ain't Got No, I Got Life' et 'Sinner Man', qui l'a également rendue célèbre dans le monde entier grâce au film 'The Thomas Crown Affair'.


Influence musicale

Simone était mariée à son manager, Andrew Stroud, et lorsque le mariage prit fin, elle quitta également sa maison de disques RCA. Ensuite, elle n'a plus voulu se produire ni faire de disques et elle est partie en Afrique pour vivre une vie retirée pendant quelques années. Mais par manque d'argent, elle est retournée en Europe en 1976. Elle a donné un concert légendaire au Festival de jazz de Montreux, qui lui redonne envie de faire de la musique. Cette période de sa vie est explorée plus en détail dans le documentaire 'What Happened, Miss Simone ?', disponible sur Netflix.

Lorsqu'elle rentre aux États-Unis en 1978, une mauvaise surprise l'attend. Avant son départ, elle avait refusé de payer ses impôts pour protester contre la guerre du Vietnam, et à son retour, elle est arrêtée pour fraude fiscale. Simone n'est pas restée aux États-Unis, mais a déménagé à plusieurs reprises. Elle a également vécu aux Pays-Bas pendant plusieurs années. En 1992, elle s'est installée en France, où elle a vécu jusqu'à sa mort.

Son déménagement aux Pays-Bas n'est pas arrivé par hasard. Elle souffrait d'un trouble bipolaire et a fait de mauvais choix. Certains managers en ont profité et on dit qu'elle a consommé de l'alcool et des drogues pendant des années. En 1988, des amis sont venus à son secours. Ils l'ont aidée à mettre de l'ordre dans sa vie, à condition qu'elle travaille sur elle-même en se retirant Pays-Bas. Cela a porté ses fruits, car Simone se produira pendant des années, jusqu'en 2002. Un an plus tard, elle est morte d'un cancer du sein.
 
Nina Simone était volontaire, vertueuse et avait un talent musical exceptionnel. Son message et sa musique résonnent toujours aussi fort. Énormément de chanteurs disent avoir été inspirés par elle. Parmi eux, Aretha Franklin, Madonna, Adele, David Bowie, Kanye West, Alicia Keys, Lana Del Rey, Jeff Buckley ...

Pour en savoir plus sur Nina Simone, rendez-vous sur Netflix avec 'What Happened, Miss Simone’. Choisissez Netflix maintenant comme option TV avec votre abonnement Proximus Pickx !


Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top