Huit des neuf matches de la 28e journée de la Jupiler Pro League ont rendu leur verdict. Les préposés aux marquoirs des stades ont partout affiché le chiffre 2, sauf à Sclessin où le RSC Anderlecht a émergé par deux buts d’écart (1-3) dans le deuxième et sans doute dernier Clasico de la saison. Sauf si, par extraordinaire, les deux équipes devaient se retrouver en PO2...
 
Trois équipes visitées et quatre équipes visiteuses ont pris les trois points lors de la 28ème journée de la Jupiler Pro League. Un seul match nul (Beerschot-Mouscron 2-2) a sanctionné cette journée riche en enseignements.
 
Deux grands perdants
 
Le Standard et Charleroi ont perdu, alors qu’ils évoluaient pourtant à domicile. Rouches et Zèbres n’ont pas seulement perdu les trois points, ils ont sans doute perdu leurs derniers espoirs de décrocher un ticket pour les Play-offs 1. Liégeois et Carolos vont même devoir cravacher pour terminer dans le top 8 et arracher un ticket pour les Play-offs 2.  
 
Quel avantage du terrain ?
 
A nouveau, les équipes évoluant à l’extérieur ont pris plus de points que celles jouant à domicile. Globalement, depuis le début du championnat, seulement six équipes ont pris plus de points à domiciles qu’elles n’en ont perdu. Le Club de Bruges (31 sur 42), le KV Ostende (28/42), Anderlecht (27/42), Genk (25/42), l’Antwerp (25/42) et OHL (23/42) sont les seuls à dépasser la barre des 50% des points pris à domicile. Des équipes comme le Standard (19/42), Gand (18/39) et Charleroi (18/39) souffrent manifestement plus que les autres de l’absence de leur douzième homme. A titre de comparaison, la saison passée, le Standard avait signé un 31 sur 45 à Sclessin, Charleroi un 32 sur 42 au Mambourg et Gand un 36 sur 45 à la Ghelamco Arena.
 
Le Cercle revient du Diable Vauvert et noir
 
Dans le bas du classement, rien n’est fait. Mais le grand vainqueur est incontestablement le Cercle qui vient de signer un 6 sur 6 contre Mouscron et Waasland-Beveren, ses deux rivaux directs dans la course au maintien. Reste à voir désormais si cette course se jouera à trois ou à quatre, car St-Trond n’avance plus. Les Canaris demeurent sur un inquiétant 1 sur 12 qui ne leur donne aucune garantie. Ce qui est désormais certain, c’est qu’Eupen peut à présent terminer sa saison en roue libre, puisqu’après leur succès au Stayenveld ce week-end, les Pandas comptent dorénavant 9 et 11 points d’avance sur les deux derniers.
 
Buteurs : Onuachu et Bruno encore et toujours
 
Paul Onuachu (KRC Genk) a marqué contre Charleroi son 24ème but de la saison et reste ainsi en tête du classement des buteurs avec une moyenne impressionnante d’un but inscrit toutes les 92 minutes ! En 2021, le Nigérian a secoué les filets adverses à 9 reprises en 11 matches de JPL. Sur la première marche du podium des buteurs, il a accru son avantage sur Thomas Henry (OHL) qui est resté muet lors de la 28ème journée. Par contre, Gianni Bruno (Zulte-Waregem) ne lâche rien. Il a également marqué ce week-end (son dix-septième but) et enchaîne ainsi 6 matches d’affilée en inscrivant au moins un but. Les stats de Bruno en 2021 valent également le coup d’œil : 10 buts en 10 matches !
 
Clean sheets : Guillaume Hubert se rapproche du podium
 
Didillon (Cercle), Romo (OHL), Defourny (Eupen) et Hubert (KVO) ont ajouté ce week-end une clean sheet à leur compteur. Pour Guillaume Hubert, le gardien des Côtiers, il s’agit déjà de sa sixième de la saison. Ce qui lui permet de talonner désormais au classement des clean sheets Arnaud Bodart (7) et Timon Wellenreuther (7) qui affichent en la matière les meilleures stats derrière Simon Mignolet (12).