A son arrivée, beaucoup se demandaient ce que Josh Cullen allait pouvoir apporter au Sporting d’Anderlecht. Cinq mois plus tard, l’Irlandais a montré toute son importance dans le dispositif de Vincent Kompany.
Dimanche dernier à Sclessin, Josh Cullen s’est encore mué en pion indispensable du onze anderlechtois. Face au Standard, l’ancien joueur de West Ham a ratissé de tout côté pour soulager sa défense et bloquer les actions offensives des Liégeois.
 
Dans le système mis en place par Vincent Kompany, Cullen est l’un des joueurs les plus importants. Sans lui, le milieu de terrain perd en consistance. Avec lui, les autres joueurs brillent plus facilement. Un homme de l’ombre qui donne de sa personne sans rechigner, apportant sa hargne toute britannique.
 
Rude mais propre
 
Comme milieu axial chargé de faire le sale boulot, Josh Cullen aurait toutes les chances de récolter de nombreux cartons. Il n’en est rien pourtant. L’Irlandais, s’il s’appuie sur un jeu physique pour récupérer les ballons et stopper les offensives, n’en reste pas moins un joueur particulièrement propre dans ses interventions.
 
Depuis qu’il est arrivé à Anderlecht, Cullen a disputé 17 matchs et n’a écopé que de deux cartons jaunes. Un ratio impressionnant alors que d’autres joueurs auraient déjà dû purger l’une ou l’autre suspension pour excès de cartons reçus. Cela démontre encore plus à quel point le joueur est important puisqu’il va rarement mettre son équipe en danger sur le plan disciplinaire.
 
L’homme aux quatre poumons
 
Autre caractéristiques intéressantes du joueur, c’est son endurance. Habituellement, les milieux récupérateurs se dépensent beaucoup en couvrant les espaces, poursuivant les adversaires et remontant le ballon. Autant dire qu’enchainer les matchs est parfois compliqué. Mais là encore, Cullen s’en sort très bien.
 
Sur les 21 matchs joués depuis qu’il est là, il en a disputé 17 (une fois sur le banc, trois fois en tribune), dont 13 dans leur intégralité. Pour un joueur comme lui, c’est énorme. Et pour son entraineur, c’est particulièrement précieux car il peut réserver ses changements à d’autres postes que le sien.
 
Contre Malines ce dimanche (18h15), l’Irlandais aura encore un rôle clef à jouer si les Mauves veulent confirmer leur victoire contre le Standard. Et si pour les Malinois, elle était là la solution pour ennuyer les Mauves ?
 
Suivez la rencontre entre Anderlecht et Malines ce dimanche, 18h15, ainsi que la Jupiler Pro League tout au long de la saison sur les chaînes d’Eleven Pro League, disponibles dans le forfait All Sports de Proximus Pickx.
 
Le service Proximus Pickx propose sur son app (Android & iOS) et sur le web un nouveau mode « interactif ». Grâce à cette nouvelle fonctionnalité, vous pouvez, lors de la diffusion des différentes rencontres, découvrir les compositions des équipes, analyser les statistiques du match ou encore retrouver l’historique des rencontres entre les deux clubs en un seul clic. Mais surtout, le lecteur vidéo interactif vous permet de revivre à votre guise les plus belles actions du match instantanément, en utilisant la molette digitale présente sur la droite de l’écran. Grâce à ces nouvelles fonctionnalités, vivez les exploits de votre équipe favorite comme nulle part ailleurs.