En fin de contrat le 30 juin prochain, David Alaba de continuera pas son aventure avec le Bayern Munich. Le club bavarois a refusé d’entrer dans le petit jeu spéculatif de l’Autrichien et le laissera partir gratuitement en fin de saison. De quoi éveiller l’appétit de nombreux clubs européens.
Entre David Alaba et le Bayern Munich, c’est une histoire d’amour de 13 ans qui prendra bientôt fin. Arrivé en Bavière en 2008, à 16 ans, l’Autrichien est devenu à partir de 2011 un titulaire indiscutable dans la défense du Bayern. Mais après plus de 10 ans dans l’équipe, le joueur va s’envoler ailleurs.
 
Alaba arrive en fin de contrat et les deux parties n’ont pas trouvé d’accord pour une prolongation. L’arrière-gauche a tenté de jouer la carte « je suis désiré ailleurs » pour gonfler son nouveau contrat, mais le club, fidèle à ses principes, lui a envoyé une fin de non-recevoir. Fin juin, Alaba ira donc voir ailleurs. Et il n’a pas à s’inquiéter, plusieurs clubs sont prêts à l’accueillir.
 
Paris, Madrid… les clubs se bousculent
 
David Alaba est clairement l’un des joueurs les plus convoités du moment. Il faut dire que son talent n’est plus à démontrer et, qui plus est, à seulement 29 ans en juin prochain, il a encore de belles années devant lui. Certains clubs comme le PSG et le Real Madrid se sont déjà positionnés.
 
Dans la capitale française, Alaba viendrait enfin régler ce problème à l’arrière-gauche, aucun joueur depuis la reprise qatarie du club n’a encore réussi à véritablement s’imposer. La voie est royale pour l’international autrichien. Toutefois, le niveau de la Ligue 1 est nettement inférieur à celui de la Bundesliga et Paris n’a pas encore réussi à trouver grâce sur la scène européenne. En outre, le joueur a clairement fait savoir qu’il désirait jouer dans le milieu de terrain.
 
A Madrid, il arriverait dans une machine à gagner, même si celle-ci semble un peu grippée cette saison. Reste que le joueur découvrirait un championnat de haut niveau dans une équipe dont l’aura est encore supérieure à celle du Bayern. La presse espagnole annonçait qu’un accord avait été trouvé, mais le père du joueur a démenti.
 
Duel anglais ?
 
Et si on assistait à un duel entre les deux clubs de Manchester, United et City ? United s’était montré intéressé dès le mois de décembre, mais semble avoir laissé tomber l’affaire… pour le moment. On sait qu’en football, la vérité d’un jour n’est pas celle du lendemain.
 
City, avec Pep Guardiola, lorgne aussi en direction de David Alaba. L’entraineur des Citizens le connait bien pour l’avoir coaché entre 2013 et 2016. Les moyens financiers de City lui permettrait d’offrir au joueur autrichien un salaire proche de celui qu’il exigeait à Munich, soit environ 15 millions par an. L’argent fera-t-il pencher la balance ?
 
Et puis, il y a aussi Liverpool qui pourrait entrer dans la danse par un jeu de chaises musicales. Le PSG aimerait également attirer Wijnaldum pour renforcer son milieu de terrain. Si le Néerlandais venait à partir pour la Ville Lumière, les Reds pourraient alors foncer sur Alaba.
 
En attendant, Alaba sera de la partie ce samedi 6 mars à 18h30 pour affronter le Borussia Dortmund dans le Klassiker.
 
Suivez la Bundesliga tout au long de la saison sur les chaînes d’Eleven Sports, disponibles dans l'option All Sports de Proximus Pickx.