Le Dynamo Kiev a mis un terme au parcours européen du Club de Bruges en éliminant les champions de Belgique jeudi grâce à un succès 0-1 au retour sur la pelouse du Jan Breydel. Les Brugeois, déforcés par le coronavirus, n'ont pas pu confirmer leur partage acquis à l'aller en Ukraine (1-1).
Le Club a longtemps eu le contrôle du match, sans pour autant marquer. Le Dynamo a lui mis le nez à la fenêtre après la montée au jeu de Mykola Shaparenko à un peu plus de 20 minutes de la fin. "Nous avons exécuté notre plan dès la première minute", s'est réjoui l'entraîneur Mircea Lucescu après la victoire de sa phalange.
"Nous avons joué défensivement en première mi-temps, sans nous créer d'occasion. A la pause, j'ai demandé aux joueurs de rester calmes et de garder le contrôle du match. L'entrée de Shaparenko, qui devait nous apporter un plus offensif, était prévue."
Comme à l'aller, Vitalyi Buyalskiy s'est érigé en bourreau des Brugeois. "Il possède de l'expérience et la transmet sur le terrain. Il est notre leader et fait assurément partie de nos meilleurs joueurs."