Une série sur Mercredi Addams bientôt sur Netflix

La famille Addams a marqué bien des générations et s’apprête à faire son grand retour sous forme de série sur Netflix. Aux commandes de la réalisation, le maître incontesté de l’univers fantastique, Tim Burton. Basé sur les aventures de la fille Addams, 'Mercredi' arrive bientôt dans vos téléviseurs, encore un peu de patience !

Après avoir été une série télévisée américaine dans les années 60, des films cultes début 90 ou des vidéos ludiques d’enfance, la famille Addams revient en tant que série Netflix. Il s’agira bel et bien d’une série live-action, composée de 8 épisodes et centrée sur Mercredi Addams, la fille de la célèbre famille gothique. La plateforme signe une fois de plus un grand réalisateur et accueille pour la première fois Tim Burton dans sa grande famille.

Mercredi

La série intitulée 'Mercredi' se basera sur l’histoire de la jeune sociopathe, Mercredi Addams, durant ses années d’études à la Nevermore Academy. Elle tentera de maîtriser sa capacité psychique émergente. Elle sera surtout au cœur d’une enquête pour tenter de découvrir l’origine d’une vague de meurtres dans une petite ville locale américaine. Elle se plongera également dans le grand mystère qui a embrouillé ses parents 25 ans auparavant. Un mélange de surnaturel et d’intrigues policières seront donc au rendez-vous de ce spin-off signé Burton.

Casting

Si on sait que l’écriture du scénario a été confiée à Alfred Gough et Miles Millar, aucune actrice n’est encore rattachée au projet. On imagine difficilement Christina Ricci, la Mercredi Addams des années 90 incarner à nouveau ce rôle du haut de ses 41 ans. À moins qu’elle n’interprète cette fois, la mère Addams, Morticia ? Laissons Tim Burton nous surprendre et rendez-vous dans quelques petits mois pour découvrir le résultat de cette série Netflix !


Choisissez Netflix maintenant comme option TV avec votre abonnement Proximus Pickx !

Séries

Voir tout

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top