Le Club de Bruges et l'Antwerp sont à l'aube de jouer leur avenir européen lors des matches retour des seizièmes de finale de l'Europa League. Si les Brugeois semblent sur la bonne voie grâce à un partage acquis sur la pelouse du Dynamo Kiev à l'aller (1-1), les Anversois sont dos au mur après une défaite à domicile (3-4) contre des Rangers invaincus cette saison à Ibrox Stadium.
Le Club a toutefois connu une veille de match chahutée, voyant son gardien titulaire Simon Mignolet et Charles De Ketelaere s'ajouter à la liste des cinq contaminés au Sars-Cov-2 et déjà privés du match aller: Matej Mitrovic, Stefano Denswil, Mats Rits, Noa Lang et Hans Vanaken.
Les Brugeois ont effectué de nouveaux tests mais il est peu probable que la donne change d'ici ce jeudi soir. "C'est un coup dur car nous perdons deux joueurs importants", a concédé Rik De Mil, propulsé entraîneur intérimaire après le test positif au coronavirus du T1 Philippe Clement.
De son côté, l'Antwerp de Franky Vercauteren défiera une montagne jeudi à Glasgow. En effet, les Rangers, dominateurs en championnat, n'ont pas encore perdu la moindre rencontre cette saison à domicile. Leur dernière défaite à Ibrox remonte au 4 mars 2020.
De plus, le technicien du Great Old devra bricoler en défense en raison de l'absence d'Abdoulaye Seck. "Dans l'axe de la défense, je n'ai pas tellement de possibilités. Ritchie De Laet devra jouer là, et je regarde encore qui pourra évoluer à ses côtés", a avancé Vercauteren mercredi en conférence de presse.