La 27e journée de Jupiler Pro League a été sanctionnée par quatre partages, trois victoires des équipes visiteuses et seulement deux victoires des équipes visitées, dont celle sans bavure du Club de Bruges qui, s’il devait remporter son match d’alignement contre Charleroi, serait d’ores et déjà assuré de terminer en tête du classement à la fin de la compétition régulière !
 
Le football professionnel belge compte-t-il désormais trois étages ? La 1B avec 8 équipes, la 1A avec 17 équipes et enfin la Super 1A avec une seule équipe, le Club de Bruges ? Les résultats de la 27e journée de la JPL, mais surtout ceux de l’année civile 2021 le donnent en tout cas à penser. Contre OHL, les Blauw en Zwart ont signé en effet leur neuvième succès de rang pour un hallucinant 27 sur 27 qui laisse l’Antwerp, le deuxième classé à 15 points et Genk, le troisième classé, à 20 points. Cet écart pourrait être plus important encore puisque les champions de Belgique comptent un match de moins que leurs « concurrents ». Contre Louvain, un candidat, pourtant, aux Play-offs 1, les Brugeois ont non seulement gagné (3-0), mais ils ont également traduit au marquoir la très nette différence de niveau qui les sépare de tous leurs poursuivants.
 
Un surplace du peloton avant le sprint final ?
 
Le Club de Bruges est la seule équipe du top 6 à avoir gagné lors de la 27e journée. Tous ses poursuivants ont perdu des plumes. Une fois de plus, serait-on tenté d’écrire. Puisque les partages de l’Antwerp et d’Ostende, mais surtout les défaites de Genk et d’Anderlecht rappellent que derrière le leader brugeois, aucune équipe n’est en mesure d’en imposer avec des bulletins plutôt moyens. L’Antwerp avec 48 sur 81 (soit 59%), Genk et Ostende avec 43 sur 81 (53%), Anderlecht avec 42 sur 81 (51,8%) ne sortent évidemment pas du lot. Quant aux 13 autres équipes de la JPL, elles sont toutes busées avec des moyennes inférieures à 50%. Cependant, si ces moyennes sont médiocres, elles ont au moins un mérite : la lutte pour les trois tickets restants pour les P01 s’annonce aussi indécise que passionnante. Entre le troisième (Genk) et le douzième (Gand), il n’y a que 6 points d’écart. Les six dernières journées de la phase régulière du championnat vaudront donc leur pesant d’or.
 
Genk et Charleroi coulent
 
Avant d’aborder cette dernière ligne droite de la phase régulière, plusieurs équipes ont du mouron à se faire. En effet, Genk et Charleroi, deux des candidats déclarés aux P01, affichent les plus mauvais bilans chiffrés de la JPL pour les dix dernières journées. Si on ne tenait compte que des dix dernières journées pour établir le classement, Genk serait lanterne rouge avec 6 points sur 30 et Charleroi avant-dernier avec 6 sur 27 ! Des stats d’autant plus inquiétantes pour le Racing et le Sporting que des concurrents directs comme Malines (23 sur 30), Ostende (20 sur 30), l’Antwerp (20 sur 30) ou encore Zulte-Waregem (19 sur 30) restent sur des bilans beaucoup plus honorables.
 
Maintien : suspense maintenu
 
Cette saison, la lutte pour le maintien est tout aussi captivante que celle qui se déroule pour les places d’honneur. Sous la férule d’Yves Vanderhaeghe, le Cercle reprend espoir, ainsi que des couleurs. Les Groen en Zwart ont gagné le match à ne pas perdre à Mouscron (1-2) et doublent ainsi les Hurlus au classement après leur récent 4 sur 6. Waesland-Beveren hérite, certes, de la lanterne rouge, après son partage (1-1) contre Charleroi, mais les Waeslandiens qui se déplaceront samedi au Cercle pour un match à 6 points restent eux aussi sur un 4 sur 6 de bon augure. Pour Mouscron, après le 0 sur 9, le maintien s’annonce de plus en plus compliqué. Car les Hurlus doivent affronter dans les prochaines semaines le Beerschot, le Standard, Ostende, Charleroi, l’Antwerp et le Club de Bruges. 
 
Classement des buteurs : Bruno revient bien
 
Si Paul Onuachu (Genk) avec ses 23 buts et Thomas Henry (OHL) avec ses 19 buts restent en tête du classement des buteurs, ils voient cependant rappliquer derrière eux Gianni Bruno (Zulte-Waregem) qui, contre le Standard, a signé un doublé. L’attaquant de Zulte-Waregem affiche désormais 16 buts à son compteur. Si on ajoute ses 5 assists, l’ancien international Espoirs a un pied dans 47% des buts de son équipe. Lors des cinq dernières journées, Bruno a marqué 6 buts et délivré 2 assists. Il explique, en partie, à lui tout seul, la bonne santé actuelle du club du Gaverbeek.