Ces duos Wallons-Flamands qui rapprochent le nord et le sud du pays

Chanter à deux crée indéniablement un lien mais il reste rare que les chanteurs de notre pays cherchent un partenaire de chant de l'autre côté de la frontière linguistique. Par contre, lorsqu'ils le font, cela se traduit généralement par un véritable feu d'artifice musical. Proximus Pickx s'est plongé dans l'histoire de la musique communautaire et a trouvé quelques duos mémorables entre wallons et flamands.

Oprechte leugens

Oprechte Leugens’ est une chanson néerlandophone qui figure sur l'album ‘We begrijp mekaar’ du troubadour anversois Tourist LeMC. Le refrain est cependant chanté par la musicienne wallonne Alice Dutoit, plus connue sous le nom d'Alice on the Roof. La chanteuse montoise chante généralement en anglais, mais dans le titre ‘Oprechte Leugens’, elle prouve qu'elle maîtrise également l'accent néerlandais, et même anversois. "Pour la chanson, j’ai appris l’anversois phonétique. J'ai mémorisé par coeur les paroles mais en réalité, sans comprendre ce que je chantais", confie la chanteuse à De Madammen sur Radio 2. "’Oprechte Leugens’ est un conte de fées moderne sous forme de chanson qui décrit la tragédie d'une vie marginale", a déclaré Tourist alias Johannes Faes, à propos de la chanson. La voix sensible d'Alice convenait donc parfaitement au titre.

Voir un ami pleurer

Jacques Brel se considérait comme un Flamand francophone et chantait souvent en français et en néerlandais. Il personnifie à quel point les parties wallonne et flamande du pays peuvent être proches. Ainsi, lorsque l'ingénieur du son Marc-Henry Wauters a voulu faire quelque chose pour rapprocher les deux régions en 2008, il s'est tourné vers la musique de Brel. Plusieurs chanteurs flamands et wallons ont chanté une version de ‘Voir un ami pleurer’ dans leur propre langue. Ceux qui ont surfé sur le site de ce projet, ont pu choisir qui chante quoi à quel moment et ainsi créer sa propre version bilingue de la chanson.

En Flandre, Helmut Lotti, Frank Vander Linden, Dirk Blanchart et Kloot per W comptent parmi les collaborateurs au projet. Tandis qu'en Wallonie, c’est Marie Daulne de Zap Mama, Maurane, John Stargasm de Ghinzu et Nicolas Michaux d'Été 67 qui ont prêté leur voix. Le projet a donné de bons résultats, mais malheureusement le site web a été mis hors ligne. On peut encore imaginer ce que le projet a rendu, car Frank Vander Linden et Nicolas Michaux ont également enregistré une version de la chanson de Brel pour un album d'Été 67.

Bel Me, Schrijf Me / Slow-moi, Rock-moi

Avant que vous ne cliquiez sur la vidéo ci-dessous de ‘Bel Me, Schrijf Me’, nous devons vous avertir : l'ambiance des années 90 qui s'en dégage pourrait vous dépasser. Quelques années après avoir remporté le concours Eurovision de la chanson, Sandra Kim, alors encore très jeune, a écrit l'un de ses plus grands succès en duo avec Luc Steeno. La chanteuse liégeoise et le chanteur louvaniste ont réalisé deux versions du titre, ‘Bel Me, Schrijf Me’ en néerlandais et ‘Slow-moi, Rock-moi’ en français. La version française n'a pas fait grand bruit, mais le single néerlandais est lui, resté dans le Top 50 pendant 11 semaines.

La chanson a été enregistrée en 1989 et est sortie en 1990 sur ‘Wat Moet Ik Zonder Jou’ de Steeno et en 1991 sur ‘Met Open Ogen’ de Sandra Kim, la traduction néerlandaise de ‘Balance Tout’. En 1997, Sandra Kim a sorti deux autres duos avec un chanteur flamand : Frank Galan.
 

Musique

Voir tout

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top