Les journées se suivent et se ressemblent en Jupiler Pro League. Chaque semaine nous réserve son lot de surprises, si bien que la course aux quatre premières places du classement est aujourd’hui plus ouverte que jamais. Les grosses écuries du championnat, en particulier, peinent à enchaîner les succès.
Samedi, Charleroi fut le premier candidat aux playoffs 1 à perdre des plumes. Les Carolos ont arraché un point dans les derniers instants de leur déplacement à Waasland-Beveren (1-1). Le lendemain, un Anderlecht bien pâle s'inclinait à domicile contre Courtrai (0-2), alors qu’il avait l’opportunité de se hisser pour de bon dans le top 4.

Quelques heures plus tard, le Standard pouvait profiter des faux pas de ses adversaires pour faire la bonne opération du week-end et recoller au top 4. Mais après avoir mené par deux fois à Zulte Waregem, les Rouches ont à nouveau fait preuve de naïveté défensivement et se sont laissés surprendre (3-2). Pour les Liégeois, la situation devient particulièrement inquiétante: ils restent sur cinq matchs sans victoire en championnat.

Bruges se frotte les mains

Un cran plus haut dans le classement, la situation n'est pas beaucoup plus rose. Alors que Genk a longtemps semblé être le seul club capable de titiller le Club Bruges cette saison, le moteur des Limbourgeois s’est lui aussi mis à crachoter ces dernières semaines. Dimanche, les hommes de John van den Brom ont subi la loi du Beerschot à domicile (1-2). Ils restent sur quatre rencontres sans victoire et trois défaites consécutives. Devant eux, l’Antwerp a été accroché par Saint-Trond (0-0) et enregistre son deuxième nul d’affilée.

Autant de résultats qui font évidemment les affaires du Club Bruges, qui affronte ce lundi soir OHL en clôture de la 27e journée. Les Blauw & Zwart ont l’occasion de s’isoler un peu plus en tête du classement et d’encore creuser le fossé qui les sépare de leurs concurrents directs.

Un championnat plus faible?

Des concurrents directs que l’on a de plus en plus de mal à identifier, la course au top 4 étant devenue difficilement lisible. La mauvaise forme des gros profite évidemment aux autres et, dans un championnat où seulement sept points séparent le troisème du treizième, il se pourrait bien que des équipes comme Ostende, le Beerschot, OHL, Malines ou Zulte Waregem s’invitent dans le top 4 au terme de la phase classique. Dans le même temps, les playoffs 1 pourraient débuter sans des clubs comme La Gantoise, Charleroi, Anderlecht et le Standard.

Doit-on voir dans l'homogénéisation du niveau de la Jupiler Pro League le signe d’un affaiblissement des grands clubs de notre championnat ou, au contraire, le fruit du travail des plus petits clubs? La vérité se situe probablement quelque part entre les deux.

Suivez la Jupiler Pro League tout au long de la saison sur les chaînes d’Eleven Pro League, disponibles dans le forfait All Sports de Proximus Pickx.

Le service Proximus Pickx propose sur son app (Android & iOS) et sur le web un nouveau mode « interactif ». Grâce à cette nouvelle fonctionnalité, vous pouvez, lors de la diffusion des différentes rencontres, découvrir les compositions des équipes, analyser les statistiques du match ou encore retrouver l’historique des rencontres entre les deux clubs en un seul clic. Mais surtout, le lecteur vidéo interactif vous permet de revivre à votre guise les plus belles actions du match instantanément, en utilisant la molette digitale présente sur la droite de l’écran. Grâce à ces nouvelles fonctionnalités, vivez les exploits de votre équipe favorite comme nulle part ailleurs.