Ces acteurs ont interprété des personnages beaucoup plus jeunes

Les acteurs jouent souvent des rôles qui ne correspondent pas à leur personnalité. Dans cette sélection, ces comédiens sont nettement plus âgés que leur personnage à l'écran.

Rachel McAdams

La célèbre comédie 'Lolita malgré moi' raconte la vie de quelques adolescentes au sein de leur lycée. Rachel McAdams y campait le rôle d’une jeune fille en pleine puberté alors qu’elle était déjà âgée de 26 ans. Les autres acteurs incarnaient pour leur part un personnage qui correspondait davantage à leur âge. Rachel McAdams était donc 10 ans plus âgés que ses collègues.

Leonardo DiCaprio

Acteur mondialement célèbre, Leonardo DiCaprio a déjà interprété une multitude de personnages. En 2002, il jouait le rôle principal dans l'excellent 'Arrête-moi si tu peux' dans lequel il interprète un jeune escroc, Frank Abagnale. Au moment de prêter ses traits à ce jeune faussaire de 17 ans qui détournera des millions de dollars, Leonardo DiCaprio était déjà âgé de 28 ans. Et si dans la vraie vie, il a pu également gagner plusieurs millions de dollars, il ne le devait qu’à ses talents d’acteur. Signe que l’acteur valait déjà grâce à sa belle carrière.

Emma Thompson

Dans l’adaptation du roman de Jane Austen 'Raison et Sentiments', Emma Thompson interprète une jeune fille de 19 ans éperdument amoureuse. Lors du tournage, l'actrice était âgée de 35 ans, soit près du double de l’âge de son personnage. 

Brad Pitt

C'est probablement le meilleur exemple. Si vous avez vu le film 'L’Étrange Histoire de Benjamin Button', vous savez que Brad Pitt y apparaît sous plusieurs formes. Ce film raconte en effet l’histoire d’un vieil homme qui rajeunit. Dans la première partie du film, Brad Pitt (alors âgé de 45 ans) incarnait un vieillard de 80 ans. Mais à la fin du film, il était redevenu un jeune homme de 20 ans. C'est la partie où Brad Pitt est jeune qui est la plus impressionnante, merci les effets spéciaux !

Cinéma

Voir tout

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top