L'incroyable ascension de Lous and the Yakuza

Lous and the Yakuza n'en finit plus d'impressionner. En un an à peine, l'artiste belgo-congolaise s'est fait un nom à l'international et rien ne semble pouvoir enrayer sa formidable ascension. Lous est également l'un des visages du nouveau filtre Instagram et Facebook de Proximus Pickx. L’occasion de revenir un instant sur son incroyable parcours.

En janvier dernier, Lous and the Yakuza donnait, comme de nombreux grands artistes contemporains avant elle, un concert intimiste pour la radio publique américaine NPR dans le cadre de ses ‘Tiny Desk Concert’. Une nouvelle preuve de reconnaissance internationale pour celle qui fut récemment nommée aux Victoires de la Musique, sacrée aux Music Moves Europe Talent Awards et qui s’était produite dans l’incontournable Tonight Show de Jimmy Fallon en octobre dernier.

Un univers hybride

Il faut dire que Lous and the Yakuza, Marie-Pierra Kakoma de son vrai nom, a connu une ascension fulgurante depuis la sortie à l’automne 2019 de son premier single ‘Dilemme’, qui l’a propulsée sur le devant de la scène. Son univers hybride oscillant entre pop, R&B, hip-hop et trap, a rapidement trouvé son public, tandis que ses textes engagés et ses clips à l'esthétique léchée font mouche.

Un an plus tard, l'artiste de 24 ans sort son premier album, ‘Gore’. Un titre en référence au sous-genre du cinéma d’horreur “tellement violent et sanglant que ça en devient risible, un peu à l’image de ma vie”, expliquait-elle. Car avant de réaliser son rêve, la jeune femme a connu un parcours tumultueux, qu’elle raconte sans filtre dans ses chansons.

Période trouble

Née au Congo, Marie-Pierra fuit la guerre en 2000 pour rejoindre la Belgique avec ses frères et sœurs. La famille déménage au Rwanda en 2005 avant de retourner définitivement à Bruxelles en 2011. Ses parents nourrissant de grandes ambitions pour leur fille, qui préfère se consacrer à la musique, ils cessent de subvenir à ses besoins à ses 18 ans. Le début d’une période de galère pour la jeune femme, qui vivra plusieurs mois sans domicile fixe, connaîtra la dépression, la solitude et le trafic de drogue.

Mais la jeune femme s’accroche et elle parvient finalement à sortir de cette impasse. En trois ans, elle enregistre pas moins de 52 titres, dont 7 EP. Ses singles ‘Dilemme’, ‘Solo’ et ‘Tout est gore’ font un carton et lancent définitivement la carrière de la jeune femme. Aujourd’hui, il ne manque plus qu’une chose à l'artiste pour rendre la concrétisation de son rêve encore plus palpable: une première tournée pour monter sur scène et enfin rencontrer son public. C'est tout ce qu'on lui souhaite pour 2021 !

Suivez ce lien via votre smartphone pour accéder au filtre Instagram de Proximus.

Musique

Voir tout

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top