Anderlecht, Chelsea, Benfica: ces noms de quartiers devenus des références du foot mondial

Savez-vous d’où vient le nom de votre équipe préférée? C'est une question qu'on ne se pose pas toujours. Pourtant, les noms de club cachent parfois des explications et anecdotes surprenantes, qui en disent long sur leurs origines. S'y intéresser, c'est s'intéresser à l'histoire de l'équipe, mais aussi du football en général. Dans cette nouvelle rubrique, Proximus Pickx se penche sur l'origine des noms de club. Notre deuxième épisode est consacré aux clubs de quartiers. 

Au moment de son apparition, le football s’est d’abord développé très localement. Quelques passionnés, dans les villes ou villages, décidaient de monter une équipe pour jouer, s’entraîner, puid affronter celles des autres localités proches. Notons également que le foot s’est construit en grande partie grâce aux classes populaires, souvent attachées à une zone géographique précise. Ce fort ancrage local nous aide à comprendre pourquoi tant de clubs de football ont des noms qui font référence à des quartiers bien particuliers.

Des districts et des communes

Au Royaume-Uni, berceau du football, les exemples ne manquent pas. Parmi les clubs actuels de Premier League, citons tout d'abord ceux de la capitale, Londres: Tottenham, au nord de la ville, Chelsea et Fulham au sud-ouest ou West Ham, à l’est. Un plus loin, Everton est le nom d’un district de Liverpool. Pour Aston Villa, les origines sont plus complexes, puisque cette appellation fait référence à la chapelle Villa Cross Wesleyan, située dans le district d’Aston à Birmingham.

Mais il ne faut pas aller plus loin que chez nous pour trouver des "clubs de quartier". Le plus célèbre en Belgique est probablement le RSC Anderlecht, fondé en 1908 pour développer le football dans cette commune bruxelloise. Références communales aussi pour l’Union Saint-Gilloise, créée en 1897 par une bande de copains, ou le Racing White Daring de Molenbeek, né 1909, mais qui est aujourd’hui le fruit de nombreux fusions avec d’autres clubs de la capitale.

Des quartiers à la renommée internationale

À l’étranger, d’autres grands clubs sont des émanations d’un arrondissement bien précis. Benfica est un quartier de Lisbonne, au Portugal, tout comme Besiktas et Fenerbahçe sont deux quartiers d’Istanbul, en Turquie. Chez nos voisins français, le Paris Saint-Germain n'est pas vraiment un club de la capitale, puisqu’il est situé à Saint-Germain-en-Laye, à 20 kilomètres de la métropole. Ce n’est qu’en 1970 que le Stade saint-germanois, créé en 1904, ne prendra son nom actuel après sa fusion avec le Paris Football Club.

En Amérique du Sud, les immenses agglomérations sont légions, et les équipes d’une même ville ont dû prendre de noms locaux pour se distinguer. Ainsi, le célèbre Boca Junior de Buenos Aires est né dans le quartier de la Boca ("La Bouche", car installé sur une des embouchures du fleuve Riachuelo). Idem pour le Flamengo, quartier chic de Rio de Janeiro, dont le nom est un hommage au navigateur hollandais Olivier van Noort, considéré à tort comme flamand!

D’innombrables exemples existent encore: Chievo à Vérone, Feyenoord à Rotterdam ou encore Schalke à Gelsenkirchen. Soit autant de belles et grandes histoires nées dans un périmètre de quelques rues.

Retrouvez notre précédent article consacré aux noms de club d'origine anglaise.

Football

Voir tout

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top