Serge Gainsbourg est mort il y a 30 ans: La Trois et Melody reviennent sur la carrière de ce poète des temps modernes

Voilà trois décennies que Serge Gainsbourg est venu nous dire qu’il s’en allait. Ce chanteur et auteur de génie, à la personnalité fantasque, a laissé un héritage immuable, par sa musique, ses mots, mais aussi ses interventions provocatrices. Sous les apparences de poète torturé, Gainsbarre était avant tout un artiste jusqu’au plus profond de son âme. À l’occasion du 30e anniversaire de sa mort, La Trois et Melody rendent hommage avec une programmation spéciale consacrée à l’homme à la tête de choux.

C’est en tant que "Poinçonneur des Lilas" que Lucien Ginsburg a fait ses premiers pas dans la lumière, à la fin des années 1950. Quant le succès arrive, il opte pour le prénom de Serge, qui évoque selon lui la Russie, et ajoute deux voyelles à son nom de famille. Gainsbourg commence alors à écrire, enregistrer et monter sur scène. C’est le début d’une carrière extrêmement prolifique et variée.

Musicien virtuose, Serge Gainsbourg composera des mélodies qui iront jusqu’à bercer les oreilles des Américains. Mais son plus talent est assurément l’écriture. Pour lui-même, et surtout pour les autres (et notamment ses muses Jane Birkin ou Brigitte Bardot), cet auteur de génie mettra sur papier parmi les plus grands textes de la chanson française du XXe siécle. Rimes, poésies, doubles sens, figures de style étayent ses paroles tantôt romantiques, tantôt provocatrices.

"Gainsbarre", artiste torturé mais génial

Mais Gainsbourg, c’est aussi une voix, un visage, une personnalité. Très complexé par son physique, celui qu’on surnomme "l’homme à la tête de choux" (à cause de ses grandes oreilles) aura toujours du mal à se regarder dans le miroir (au propre comme au figuré). Affecté par les critiques, il se mue dans les années 80 en son alter ego "Gainsbarre", version insolente et provocante de sa personne, et se donne en (triste) spectacle dans les émissions de télévision

Mais derrière cette façade, le public commence à comprendre que se cache un homme doux, talentueux et, en fait, profondément tourmenté. Et outre les frasques, on retiendra surtout de lui son écriture érudite, qui a fait passer la chanson française à un autre niveau et inspiré toutes les générations suivantes.

Programmations spéciales

Serge Gainsbourg est décédé le 26 février 1991. Trente ans plus tard, son aura est toujours aussi présente et son héritage se perpétue. Pour lui rendre hommage, deux chaînes ont prévu des programmations spéciales dédiées à l’artiste. 

Ce samedi 28 février, La Trois consacrera une soirée entière à Serge Gainsbourg. Dans un premier temps, elle diffusera le documentaire ‘La Story Gainsbourg’ qui revient sur le processus créatif et d’écriture du "punchlineur" qu’était le Français. Où trouvait-il l’inspiration ? Qu’est-ce qui fait son style ? Comment était-il toujours en avance sur son temps ? Suivront trois archives: ‘Venez donc chez moi’ (une visite chez Gainsbourg en 1964), un épisode de ‘Cinéscope’ avec Sélim Sasson consacré à Serge Gainsbourg et Jane Birkin et ‘Ligne Rock’, où le chanteur parle de sa carrière avec Gilles Verlant.

Regardez tous ces programmes ce samedi soir via Pickx.be ou l'app de Proximus Pickx. Via TV Replay, vous pouvez regarder le programme jusqu'à 36 heures plus tard quand vous le souhaitez!

Par ailleurs, Melody proposera tout cette semaine, du 27 février au 5 mars, pas moins de 8 programmes (dont 5 complètement inédits) sur Serge Gainsbourg. Retrouvez ainsi le téléfilm ‘Seul à seul’, dans lequel joue le chanteur, un épisode de l’émission ‘Les Copains d’abord’ ou encore le fameux ‘Champs-Élysées’ avec l’altercation entre Gainsbourg et Whitney HoustonLa chaîne Melody (canal 155) est disponible dans l'option TV Family de Proximus Pickx

Musique

Voir tout

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top