Le Bayern est définitivement la meilleure équipe de l’année 2020. La pandémie n’aura pas empêché la machine de guerre bavaroise d’écraser la concurrence partout où elle est passée cette année. Robert Lewandoswki et les siens ont dominé les Tigres d’André-Pierre Gignac (0-1) en finale de la Coupe du monde des clubs. Munich rejoint ainsi le Barça, le seul autre club à avoir réussi un tel sextuplé.

L'apothéose de la compétition intercontinentale a donné lieu à un beau duel entre le solide Bayern Munich et les flamboyants Tigres. Ce sont les Mexicains qui ont le mieux entamer le match, mais les Allemands ont vite repris la maîtrise du jeu. Après un but de Joshua Kimmich annulé pour hors-jeu à la 18e, il a fallu attendre l’heure de jeu pour voir une nouvelle fois trembler les filets. 

Kimmich, encore lui, a centré vers l’impitoyable Robert Lewandowski. La tête du Polonais était repoussée par le gardien des Tigres, Nahuel Guzman. Mais le ballon a rebondi juste devant Benjamin Pavard, qui n’avait plus qu’à le pousser dans une cage vide. Le Bayern n’a maintenu son avantage jusqu’à la fin du temps règlementaire, et s’est offert son sixième trophée de la saison. 

"On se souviendra longtemps de notre équipe"

C’est la deuxième fois que le club de Bavière remporte la Coupe du monde des clubs. La première, c’était en 2013. Mais cette année, l’exploit est inédit, car avec cette victoire, les hommes d’Hansi Flick égalent le record du FC Barcelone lors de la saison 2008-2009. Comme les Blaugranas de Messi et Guardiola à l'époque, le Bayern Munich a tout gagné en 2020: Bundesliga, Coupe d'Allemagne, Supercoupe d'Allemagne, Ligue des champions, Supercoupe de l'UEFA et Mondial des clubs. 

"Der Rekordmeister" n’a jamais aussi bien porté son nom. Le club allemand entre encore un peu plus dans l’histoire, et s’inscrit comme l’une des plus formidables équipes du début du XXIe siècle. Robert Lewandowski, figure de proue du rouleau compresseur bavarois, l’a bien résumé: "Décrocher six titres consécutivement est quelque chose de très spécial. Je pense que c'est l'un des plus grands exploits possibles en football, on se souviendra longtemps de notre équipe". 

Un champion pas invincible

Le Bayern est sur le toit du monde. Où s’arrêtera-t-il? Sa domination ne risque pas faiblir. Cette saison, les Munichois sont repartis sur les mêmes rails. Solide leader en Bundesliga, on le voit mal l’octuple tenant du titre laisser filer un nouveau sacre. Encore invaincus en Ligue des Champions, le Bayern est l'un des principaux candidats à sa succession. En cette seconde partie de saison, les choses sérieuses vont commencer pour "Lewy" & Co, qui ambitionnent une nouvelle moisson de prix. Prochaine grosse échéance: le huitième de finale de C1 contre la Lazio Rome, le 23 février.

Mais le nouveau champion du monde n’est pas invincible! En atteste la grosse désillusion en Coupe d’Allemagne, où le Bayern a été éliminé en seizième de finale par Holstein-Kiel, club de deuxième division. On sait donc d’ores et déjà que les Munichois ne pourront pas réitérer leur sextuplé de 2020. Faudra-t-il encore attendre douze ans pour revoir tel exploit? Tout amateur sait bien que le foot est imprévisible…

Suivez le parcours du Bayern Munich en Ligue des Champions, et tous les autres matchs, en direct sur les chaînes de Proximus Sports, disponibles dans le forfait All Sports de Proximus Pickx.

Une fois de plus… Dans le sport, tout est possible !