One day, one goal: Riyad Mahrez propulse l’Algérie en finale de la Coupe d’Afrique des Nations

Riyad Mahrez est l’une des plus belles pattes gauches du football actuel. L’attaquant algérien fait souvent parler la poudre du côté de Manchester City. Mais son apport en équipe nationale est également énorme. En juillet 2019, son coup franc millimétré à la 95e minute a qualifié son pays pour la finale de la CAN.

Dernière grande compétition internationale en date (Covid-19 oblige), la Coupe d’Afrique des Nations se déroulait en juillet 2019 en Égypte. Tous les meilleurs joueurs africains jouant en Europe avaient donc rejoint leur continent natal pour ce tournoi majeur. Parmi eux, l’Algérien Riyad Mahrez, libéré par son club de Manchester City. L’ailier droit virevoltant avait rejoint les Sky Blues un an plus tôt, après avoir fait sensation à Leicester City, avec qui il avait été sacré champion d’Angleterre en 2016. Cette année-là, Mahrez avait même été élu meilleur joueur de Premier League, une première pour un joueur africain. 

Après avoir remporté un autre titre avec ManCity en 2018-2019, c’est plein de confiance qu’il a rejoint son équipe nationale pour jouer la CAN. Avec dans leurs rangs d’autres joueurs comme Sofiane FeghouliRamy BensebainiYacine Brahimi ou Islam Slimani, les Fennecs nourrissaient de grandes ambitions. 

Le coup de patte magique

En poules, l’Algérie a réalisé un parcours parfait, avec trois victoires en trois matchs. En huitièmes de finale, les troupes du sélectionneur Djamel Belmadi ont éliminé la Guinée, avant de s’imposer en quarts contre la Côté d’Ivoire

C’était alors l’heure d'une demi-finale sous haute tension contre le Nigéria, trois fois vainqueur de la CAN (dont la dernière en 2013). Peu avant la mi-temps, le match tournait à l’avantage des Fennecs. Débordant sur le flanc droit comme il sait le faire, Riyad Mahrez, capitaine du jour, envoyait un centre dans la surface. Le défenseur nigérian William Troost-Ekong déviait alors le ballon dans son propre goal. Mais à la 72e minute, le Nigéria revenait dans le match, grâce à un penalty transformé par Odion Ighalo. Tout était à refaire pour l’Algérie.

À la dernière seconde du temps additionnel (95e minute), Mahrez et les siens se voyaient accorder un coup franc à l’entrée de la surface. Le capitaine prenait alors ses responsabilités, le ballon étant idéalement placé pour son pied gauche. Quatre pas d’élan et l’ailier de Manchester bottait une frappe enroulée qui contournait le mur sans problème. Surpris, le gardien adverse ne pouvait rien faire pour empêcher le ballon de trouver le petit filet. 

Le But du tournoi

L’Algérie était en finale et Mahrez laissait éclater sa joie en traversant le terrain accompagné de ses coéquipiers. Cinq jours plus tard, les Fennecs retrouvaient le Sénégal de Sadio Mané en finale. Grâce à un but rapide de Bounedjah (2e minute), ils ont pris l’avantage et ne l’ont jamais perdu. Le 19 juillet 2019, l’Algérie remportait ainsi la deuxième CAN de son histoire. 

En outre, Riyad Mahrez s’est vu décerné le prix du "But du tournoi" pour son goal contre le Nigéria. Mais surtout, l’attaquant glanait un nouveau trophée à ajouter à son déjà très beau palmarès

Fan de notre série? Retrouvez le but décisif d’Origi pour Liverpool en huitième de finale de la Coupe de la Ligue

Info

Voir tout

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top