24 buts ont été inscrits lors d’une 24ème journée de la Jupiler Pro League qui a vu cinq clubs s’imposer à l’extérieur. Le KV Ostende est la seule équipe visitée à avoir réussi à prendre les trois points. 
 
Seul le KV Ostende est parvenu à s’imposer à domicile lors de la 24ème journée de la JPL. Les hommes d’Alexander Blessin pointent à la cinquième place du classement et sont à deux points du top 4. Les Côtiers ont un beau coup à jouer, puisque lors de leurs huit dernières rencontres, ils n’affronteront plus que des équipes de la colonne de droite du classement (à l’exception d’un match contre Genk et un contre le Beerschot). Le KVO a, en effet, déjà affronté à deux reprises tous les ténors de l’élite belge.
 
Anderlecht s’exporte enfin
 
Le RSC Anderlecht a gagné à Genk (1-2). Non seulement, les Mauves ont signé un excellent résultat chez un concurrent direct pour le top 4, mais en plus, ils se sont imposés en déplacement. Pour la troisième fois seulement de la saison. Leur dernière victoire à l’extérieur remontait au … 23 octobre dernier (1-3 à Courtrai). Un succès important sans doute pour le moral de la classe biberon de Vincent Kompany avant d’aborder la dernière ligne droite du championnat qui lui propose encore quelques gros matches (notamment avec des duels contre le Standard, l’Antwerp et le Club de Bruges).
 
Genk perd du terrain en 2021
 
Jusque fin décembre, le Racing paraissait bien parti pour aller chercher facilement son ticket pour les P01. Mais depuis janvier, les Limbourgeois patinent et dérapent régulièrement. En 2021, l’équipe de John Van den Brom n’a pris que 5 points sur 21. Charleroi (5/21), le Cercle (3/21) et Waasland-Beveren (2/21) sont les seules équipes à partager une telle méforme en 2021. Or, à l’exception d’un match contre le Cercle et d’un autre contre le STVV, le programme qui attend le Racing n’est fait que de duels face à des équipes de la colonne de gauche du classement. Genk a donc tout intérêt à se ressaisir rapidement s’il ne veut pas tout perdre dans les semaines à venir.
 
Trois pour le maintien
 
Des cinq derniers du classement de la JPL, seul Eupen a pris un point. St-Trond, Mouscron, le Cercle et Waasland-Beveren ont tous perdu. Les Canaris de Peter Maes comptent néanmoins 30 points au classement et ne semblent plus trop menacés puisqu’ils comptent à huit journées de la fin du championnat 8 et 9 points d’avance sur les deux derniers. Aussi, la lutte pour le maintien parait désormais se résumer à un mano a mano à trois. Mouscron, le Cercle et Waasland-Beveren devront probablement se battre jusqu’à la dernière journée pour arracher leur maintien. Les Hurlus disposent d’un capital points (26 points) qui met leurs deux poursuivants à 5 et 6 points. Mais attention ! Car des trois équipes, sur papier, c’est l’Excel qui a le calendrier le plus compliqué.
 
Buteurs : Lang en machine à buts
 
Paul Onuachu n’a pas réussi à secouer les filets adverses le week-end dernier. Mais avec 22 buts, l’attaquant nigérian de Genk reste en tête du classement des buteurs. Mais ses poursuivants ‘immédiats’, Thomas Henry (OHL-17 buts), Gianni Bruno (Zulte-Waregem-13 buts), Yuma Suzuki (STVV-13 buts) et Fashion Sakala (KVO-13 buts) ont tous marqué. Néanmoins, le fait de la 24ème journée, au niveau du classement des buteurs, du moins, c’est le doublé inscrit par Noa Lang (Club de Bruges) qui permet à l’ancien Espoir de l’Ajax de se hisser avec 11 buts dans le top 10 des buteurs de la JPL. Lors des sept derniers matches des Blauw en Zwart, Lang a inscrit 6 buts et délivré 4 assists. Des stats incontestablement impressionnantes et qui sont à mettre en parallèle avec le phénoménal 24 sur 24 que vient de signer son équipe.