Ces incroyables cascades de film réalisées par des acteurs français et belges

Le métier d’acteur n’est pas une profession facile et encore moins pour les acteurs qui réalisent eux-mêmes leurs cascades. Tom Cruise, Jackie Chan, Angelina Jolie et encore bien d’autres acteurs hollywoodiens ont eu l’audace de ne pas se faire doubler dans des scènes qui nous ont donné des haut-le-coeur. En France et en Belgique, il est plus rare pour les acteurs de réaliser leurs propres cascades, mais qui sont ces rares exceptions ? 

Le célèbre grand écart de Jean-Claude Van Damme

À 60 ans, l’acteur belge Jean-Claude Van Damme est une vedette des arts martiaux au cinéma. C’est surtout dans les années 80-90 que l’acteur aux muscles de bodybuilder s’est fait remarquer. Dès l’âge de dix ans, notre star nationale s’exerçait intensivement aux arts martiaux. L’athlète a émigré aux États-Unis afin de poursuivre une carrière dans le cinéma. C’est grâce à sa rencontre avec Chuck Norris qu'il dégotte ses premiers rôles. 

Van Damme est connu pour réaliser ses propres cascades. On a pu admirer ses prouesses dans de nombreux films d'action aux côtés des plus grands noms d'Hollywood tels que Chuck Norris, Arnold Schwarzenegger ou encore Sylvester Stallone. C'est notamment son habileté à faire le grand écart qui le rend exceptionnel. On a pu le voir en spandex bien moulant dans 'Double Impact' (1991). Il utilise son grand écart comme outil de séduction devant des jeunes femmes. Dans 'Kickboxer' (1989), il fait une fois de plus usage de son talent pour impressionner les dames sur la piste de danse. Dans un des films d'action classique de l'époque, 'Bloodsport, tous les coups sont permis' (1988), on le voit, en pleine séance de méditation, faire le grand écart dans les airs. 

Le dernier grand exploit réalisé par Van Damme était pour une pub de Volvo Trucks. On y voit l'acteur, de 53 ans à l'époque, faire son grand écart en appui sur deux camions en marche. Beaucoup avaient crié l'imposture, mais rien n’a été truqué. Il a réalisé l'exploit tout seul et la première prise était la bonne. 

Pour revoir les films qui ont fait la légende de Jean-Claude Van Damme, n'hésitez pas à consulter cet article.

 


Jean-Paul Belmondo, la légende de la cascade

À pied, en voiture, à bateau en hélicoptère ou en avion, Jean-Paul Belmondo n’avait jamais froid aux yeux. Après plus de 60 ans de carrière, l’acteur français compte dans son palmarès de films de nombreuses cascades mythiques. C’est d’ailleurs ce qui a contribué à en faire rapidement l’une des plus grandes vedettes du cinéma français. Qui n'a pas été impressionné, éberlué, époustouflé, devant Bébel et son avion dans 'L'As des as' ? Le célèbre cascadeur Rémy Julienne disait de lui qu’il n’en avait jamais assez. "Non seulement il n'a jamais refusé, mais il n'en avait jamais assez. Il était inarrêtable", précise-t-il. À de nombreuses reprises, l’acteur a fini à l’hôpital mais ça ne l’a jamais arrêté.

 

Tomer Sisley, l'héritage de Belmondo

Tomer Sisley est un humoriste et acteur français. Il est celui qui incarne le médecin légiste Raphaël Balthazar dans la série française Balthazar. En véritable casse-cou, l’acteur réalise toutes ses cascades de films et séries lui-même. On a pu voir le résultat dans la saga ‘Largo Winch’ où il multiplie les scènes d’action.  Baigné par la culture française, l’acteur a grandi en admirant les prouesses de Belmondo. Il s’est même attelé à la tâche pour reproduire la mythique cascade dans ‘L’as des as’ pour l’émission V6 sur AB Moteurs, dans laquelle il a sauté en parachute depuis un biplan qui volait à l’envers.
 

Alain Figlarz, de cascadeur à acteur

Après avoir travaillé avec Matt Damon ou Liam Nelson, le chorégraphe de combats, Alain Figlarz, défend un cinéma d’action à la française qui s’exporte même à Hollywood. Depuis les années 2000, le Français s’est construit une solide réputation dans le milieu. On lui doit entre autres les spectaculaires scènes d’action de 'Nid de guêpes' (2002), 'La Mémoire dans la peau' (2002), 'Babylon A.D. (2008), 'Scorpion' (2007) ou encore 'Chrysalis' (2007). Dans ces deux derniers films, on peut le voir s'essayer au free fight face à Clovis Cornillac et au Krav maga face à Albert Dupontel.  En plus de diriger l’action dans les films, Alain Figlarz aime apparaître dans quelques films, jouant souvent des rôles très physiques ou se cantonnant à des personnages de malfrat comme dans '36 Quai des Orfèvres' (2004), 'Truands' (2006) ou encore '13m2' (2007).

Cinéma

Voir tout

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top