Les Super Bowls les plus marquants de l’histoire

L'histoire de la NFL est jalonnée de matchs grandioses au scénario incroyable.

Les Super Bowls les plus marquants de l'histoire

Quand ces grands moments d'émotion se déroulent lors du Super Bowl, ils acquièrent une force dramatique encore plus importante et entrent dans l'histoire du sport. Le duel entre les Kansas City Chiefs et les Tampa Bay Buccaneers lors du Super Bowl LV restera-t-il lui aussi gravé dans les mémoires ? Découvrez-le en direct sur Proximus Pickx via Eleven Sports durant la nuit de dimanche à lundi à 0 h 40.

Super Bowl LI : New England Patriots – Atlanta Falcons 34-28 (Saison 2016)

Le plus marquant reste le Super Bowl LI entre les Patriots et les Falcons à l'issue de la saison 2016. À la mi-temps, les Falcons mènent 21-3 et accentuent encore leur avance juste après la pause avec un nouveau touchdown : c'est 28-3. La fin de match entrera dans l'histoire de la NFL. Tom Brady prend feu et les Patriots inscrivent un field goal et deux touchdowns avec conversion à deux points pour égaliser à 57 secondes de la fin. Prolongation. New England gagne le tirage au sort et tout le monde comprend qu'Atlanta ne reverra pas le ballon. James White inscrit le touchdown de la victoire à la course et les Patriots gagnent le 5e Super Bowl de leur histoire au terme d'un match inoubliable.

Super Bowl XLIX : New England Patriots – Seattle Seahawks 28-24 (Saison 2014)

En termes d'intensité et de qualité de jeu, ce Super Bowl XLIX est unique. Patriots et Seahawks sont au sommet de leur art des deux côtés du terrain et ne se font aucun cadeau. Au terme du 1er quart-temps, aucune équipe n'a encore inscrit le moindre point. À la mi-temps, c'est l'égalité parfaite : 14-14. À 1'15'' de la fin du match, les Patriots mènent de 4 points et les Seahawks sont en attaque. Seattle se trouve à 1 yard de la end zone des Pats avec une deuxième tentative et moins d'une minute à jouer. Avec un coureur de la trempe de Marshawn Lynch, Seattle a de bonnes chances de l'emporter. Mais Pete Carroll décide de tenter une passe. Interception. Game over.

Super Bowl XLII : New York Giants — New England Patriots 17-14 (Saison 2007)

Invaincus depuis le début de la saison, les Patriots sont les grands favoris de ce Super Bowl. Mais contre toute attente, ce sont les Giants qui l'emportent 17-14, grâce notamment à une action connue sous le nom de «?Helmet catch?» (réception avec le casque). New York est mené 14-10 dans le 4e quart-temps, il ne reste que 1'15'' à jouer : 3e et 5 à 56 yards de la end zone des Patriots. Autant dire que les Giants jouent quasiment leur dernière chance. Malgré la pression de plusieurs défenseurs, Eli Manning évite le sack et envoie une longue passe vers David Tyree qui attrape le ballon en se servant de son casque. Sur l'action suivante, touchdown pour New York qui gagne le Super Bowl.

Super Bowl LII : Philadelphia Eagles — New England Patriots 41-33 (Saison 2017)

Si ce Super Bowl reste dans les mémoires, c'est parce qu'il fut le plus offensif de l'histoire de la NFL. Les deux équipes ont en effet combiné 1?151 yards durant le match, dont 874 yards à la passe. Depuis le début des play-offs, les Eagles sont considérés comme des outsiders lors de chacun de leurs matchs. Carson Wentz, le quarterback titulaire, est blessé et remplacé par Nick Foles. Ce sera lui le héros de ce match pour Philadelphie avec notamment le fameux Philly Special, un trick-play qui lui permet d'inscrire un touchdown à la réception. Nick Foles sera élu MVP de la finale.

Super Bowl XXV : New York Giants — Buffalo Bills 20-19 (Saison 1990)

Les Buffalo Bills détiennent un record peu enviable en NFL : ils ont perdu quatre Super Bowls d'affilée entre 1990 et 1993. Mais de toutes ces défaites, la première est sans doute la plus cruelle. Menés 20-19 à 8 secondes de la fin, les Bills sont en position de field goal à 47 yards des poteaux. Le sort de Buffalo dépend maintenant de son kicker Scott Norwood. Il frappe, mais le ballon s'envole largement à droite des poteaux et les Bills s'inclinent. Buffalo reste aujourd'hui encore l'une des douze franchises à n'avoir jamais gagné le Super Bowl.

Super Bowl XLIII : Pittsburgh Steelers — Arizona Cardinals 27-23 (Saison 2008)

Ces quatre points d'écart à la fin du match donnent de nombreux regrets aux Cardinals. Menés 10-7 à 18 secondes de la mi-temps, les Arizona Cardinals se trouvent sur la ligne des 2 yards de Pittsburgh. Kurt Warner se fait intercepter par James Harrison, qui résiste à tous les tacles pour remonter le terrain et inscrire un touchdown. Plutôt que de prendre l'avantage, les Cards sont menés de 10 points à la mi-temps. Mais Kurt Warner ne se laisse pas démonter et envoie Larry Fitzgerald à deux reprises dans la end zone pour donner l'avance à son équipe : 23-20 à 2'37'' de la fin du match. Ben Roethlisberger brille à son tour et permet à son équipe de s'imposer après une réception spectaculaire de Santonio Holmes à 35 secondes de la fin.

Info

Voir tout

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top