Les cinq faits étonnants du mystérieux acteur Tom Hiddleston

Jeunesse |

Tom Hiddleston ou plus connu dans le rôle de Loki de la saga Marvel Thor. L’acteur fête, aujourd’hui, ses 40 ans. Pour l'occasion, Proximus Pickx a découvert cinq faits étonnants de sa carrière qu’il tente de cacher. 

De Proximus

Partager cet article

1. Il voulait incarner Thor

Avant d’incarner le super-méchant le plus populaire de l'univers des films Marvel. Tom Hiddleston avait auditionné pour interpréter le rôle de Thor, le dieu du Tonnerre. Il s’était vraiment donné les moyens pour incarner le viking blond. Lors des auditions, l’acteur avait pris 10 kilos de muscles en deux semaines. Mais au final, les producteurs avaient trouvé qu'il correspondait mieux au rôle du méchant frère, Loki, personnage totalement inconnu pour l’acteur au moment du casting. Le rôle a finalement été donné à Chris Hemsworth. Au final, il a tellement été épris par son rôle qu’il est arrivé à étudier son personnage. Il a lu et même mémorisé la mythologie nordique pour mieux comprendre d'où venait son personnage. Ce rôle lui a valu le décollage de sa carrière à Hollywood. 

L’acteur avait confié au Huffington Post son ambition derrière le rôle principal de l’héritier d’Asgard. "Je venais juste de trouver un agent. Il m'avait repéré dans une pièces de Shakespeare à Londres et il m'a dit 'Viens à LA, nous te montrerons la ville’. Lorsque je suis arrivé, j'ai passé des auditions pour tout et n'importe quoi : des séries télévisées, des films que vous avez vu, des films qui ont eu beaucoup de succès et d'autres qui ne sont jamais sortis... Thor était l'un d'entre eux, je pensais que j'avais une chance car j'avais déjà travaillé avec Kenneth Branagh (le réalisateur) sur une pièce de théâtre. Je me suis dis 'il y a au moins une personne à Hollywood a qui je n'ai pas besoin de prouver que je sais jouer." Aujourd’hui, Loki est devenu un méchant tellement populaire qu'on réclame même son spin-off.

Voici des images inédites de ses auditions pour le rôle de Thor.

2. Célibataire endurci

Bien qu’il ait eu de la chance au niveau professionnel, on ne peut pas en dire autant côté coeur. L’homme a atteint la quarantaine et n’est toujours pas marié et n'a pas d'enfants. L’acteur n’a pas eu de relation à long terme depuis longtemps, en tout cas connue du public. Il est très discret sur sa vie privée. Selon une source citée par Heat Street, Tom Hiddleston serait un éternel célibataire, complètement paniqué à l’idée de s’engager, il n’arriverait même pas à rester plus de trois mois avec la même personne.

Sa dernière relation remonte à 2016, il aurait été le compagnon  de la chanteuse de country pop américaine Taylor Swift, de presque dix ans plus jeune que lui. Et même si leur relation n’a duré que trois, elle a fait couler beaucoup d’encre. La chanteuse venait tout juste de sortir de sa relation avec le DJ Calvin Harris, qu’elle était déjà aperçue aux bras de l’acteur.  Des rumeurs racontent que le ’Hiddleswift’ s’était créé dans l’intention de créer un coup de marketing

3. Des amis d'enfance célèbres

L’acteur a grandi dans une famille aisée et il a intégré l’école privée Eton College, près de Windsor lors de son enfance. Il a donc fréquenté la haute société anglaise. Parmi ses camarades de classe, un autre rouquin anglais que vous connaissez était assis sur les bancs de sa classe. Il s'agit d'Eddie Redmayne. Les deux acteurs, en plus de se ressembler physiquement, ont suivi une carrière quasi identique. Alors que Tom Hiddleston décroche un rôle pour la saga Marvel, Eddie Redmayne, lui s’est plutôt tourné vers le monde de Harry Potter en jouant le premier rôle des ‘Animaux fantastiques'. Les deux hommes entretiennent, encore aujourd’hui, une amitié de plus de vingt ans. On ne peut pas dire la même chose du Prince William, oui vous avez bien lu, Tom Hiddleston suivait les mêmes cours au collège avec l’héritier au trône britannique. "Je crois qu'il est très occupé et a plus important à faire que de traîner avec moi. Mais je le croise parfois aux avant-premières, ce qui est sympa" avait-il confié au Daily Mail.

4. Les plus belles fesses de 2016

Embarrassé ou fier, l’acteur britannique a ajouté à son palmarès un prix particulier. Celui des plus belles fesses de l’année 2016. Ce concours en ligne existe depuis plus de cinq ans au Royaume-Uni. Ses prédécesseurs sont Robbie Williams et Daniel Radcliffe. Ce n’est certainement pas en interprétant le vilain Loki que ce titre lui a été décerné. C’est plutôt grâce à sa prestation dans la minisérie britannique, The Night Manager, diffusée sur la BBC. Dans une scène de sexe, l’acteur dévoile son fessier musclé. La séquence aurait même été coupée au montage aux États-Unis car elle avait été jugée trop osée. 

5. Un homme bien

Tom Hiddleston fait partie de ces acteurs qui utilisent leur célébrité à bon escient. En 2013, il a rejoint les ambassadeurs de l’UNICEF UK. Pour sa première mission, il s’est rendu en Guinée afin d’aider les femmes et les enfants. Là-bas, il a tenu un blog où il a raconté son séjour. En même temps, il a participé au défi ‘Living Below the Line’. Pendant cinq jours, l’acteur a essayé de vivre avec 1,5€ par jour afin d’amasser des fonds pour les gens qui vivent dans la pauvreté. De cette façon, il a mis en lumière le quotidien de 1,2 milliard de personnes qui vivent sous le seuil de pauvreté. Après avoir visité le Sud-Soudan en 2015, il a interpellé le gouvernement britannique sur la nécessité de protéger les enfants des violences et de leur offrir une éducation. L'homme se revendique féministe et a publiquement soutenu Emma Watson lors de son discours féministe à l’ONU en 2014. En plus de son engagement, il est reconnu dans le milieu du show business comme une personne extrêmement gentille. Pour l'anecdote, il a déjà apporté de la soupe de tomate pour des journalistes qui attendaient sur un tapis rouge alors qu’il faisait un froid de canard à l'extérieur.

Sujets associés

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top