La deuxième meilleure attaque de Jupiler Pro League face à la pire équipe offensive du top-8. Le duel entre le Racing Genk et le Sporting d'Anderlecht, prévu ce dimanche à 18h15, pourrait se jouer au niveau du cynisme des Limbourgeois. À moins que les Mauve et Blanc ne répètent leur performance du match aller ?
Reculer pour mieux sauter. À la suite de son match nul la semaine dernière sur la pelouse du KV Malines, le Racing Genk a perdu sa deuxième place au général de la Jupiler Pro League au profit de l'Antwerp. Les Limbourgeois ont cependant appris ce lundi qu'ils avaient en même temps grimpé d'un cran dans un autre classement: celui du nombre de tirs par but marqué en championnat sur la saison 2020-2021. À ce petit jeu, les troupes de John van den Brom, qui doit une partie de cette récompense à ses prédecesseurs, sont incontestablement le leader en Belgique.

Onuachu, symbole de la réussite

Dans son numéro hebdomadaire, l'Observatoire du football CIES en est, en effet, venu à la conclusion que Genk était la formation la plus cynique du royaume. Les Limbourgeois n'ont en moyenne besoin que de 5,8 tirs pour faire trembler les filets adverses, loin devant les 7,6 tirs du Club de Bruges (7e), qui possède pourtant la meilleure attaque du championnat, ou encore les 9,1 tirs du Standard (12e) qui semble sur le chemin de la guérison avec Mbaye Leye. De manière pas si surprenante que cela, le podium en Belgique est complété ici des deux promus, le Beerschot et Louvain, qui impressionnent par leur efficacité depuis le début du championnat.

Grâce à ses 22 buts inscrits en 24 matchs, Paul Onuachu incarne à lui seul l'insolante réussite limbourgeoise. Le 21 janvier dernier, par exemple, sept petites minutes de jeu lui avaient suffi face à La Gantoise pour augmenter ses statistiques sur sa première occasion avant d'être remplacé par la force des choses peu de temps avant la demi-heure de jeu. Si on fait dire aux chiffres ce que l'on veut, cela montre cependant tout le cynisme des pensionnaires de la Luminus Arena.

Anderlecht a déjà éteint la lumière

A contrario, le Sporting d'Anderlecht, adversaire du Racing ce dimanche, ne figure qu'au 14e rang (sur 18) dans le classement révélé par le CIES. Avec une moyenne de 9,4 tirs avant de marquer un but, les problèmes d'efficacité des Bruxellois ces derniers mois sont analysés avec froideur. Onzième du classement des buts inscrits en championnat, la jeune maison mauve, construite brique par brique par Vincent Kompany, sait encore tout le travail qu'il lui reste à effectuer avant d'atteindre le gratte-ciel.

Les nuages font cependant souvent place à de belles éclaircies cette saison au Lotto Park. Parfois, la chance sourit effectivement aux audacieux, comme ce fut le cas lors du match aller face à Genk. À l'époque, un seul but avait suffi aux partenaires de Lukas Nmecha pour remporter le gros lot. Si personne ne possède une boule de cristal pour savoir quels numéros seront affichés sur le marquoir dimanche dans l'arène limbourgeoise, nul doute que le sort sera favorable à l'équipe qui se montrera la plus cynique en attaque.

Suivez le duel au sommet entre Genk et Anderlecht ce dimanche à 18h15 ainsi que l'intégralité du championnat belge sur Eleven Pro League, disponible dans le forfait All Sports de Proximus Pickx

Le service Proximus Pickx propose sur son app (Android & iOS) et sur le web un nouveau mode « interactif ». Grâce à cette nouvelle fonctionnalité, vous pouvez, lors de la diffusion des différentes rencontres, découvrir les compositions des équipes, analyser les statistiques du match ou encore retrouver l’historique des rencontres entre les deux clubs en un seul clic. Mais surtout, le lecteur vidéo interactif vous permet de revivre à votre guise les plus belles actions du match instantanément, en utilisant la molette digitale présente sur la droite de l’écran. Grâce à ces nouvelles fonctionnalités, vivez les exploits de votre équipe favorite comme nulle part ailleurs.