Ces grands réalisateurs ont dû renoncer à ces projets de films

Cinéma | Saviez-vous que Stanley Kubrick voulait tourner un film sur Napoléon ? Ou que Spielberg a longtemps rêvé de faire un film sur la rencontre entre Hernan Cortés et l'empereur aztèque Moctezuma ? Voici quelques exemples de projets de grands réalisateurs qui n'ont jamais vu le jour.

De Proximus

Partager cet article

Napoléon par Stanley Kubrick

Si Stanley Kubrick est un réalisateur de talent, il était aussi très difficile, et plusieurs de ses projets n'ont pas vu le jour au fil de sa carrière. Un de ses projets avortés les plus prometteurs était probablement ce film sur Napoléon que le réalisateur voulut faire en 1969 pour la MGM, juste après le succès de '2001: l'odyssée de l'espace'. Pour la préparation de son film, Kubrick avait passé des centaines d'heures à faire des recherches sur l'époque. Il avait envoyé des employés faire des repérages dans toute l'Europe, avait rassemblé plus de 17.000 images d'époques, et avait engagé comme consultant des historiens qu'il bombardait de questions sur Napoléon. Kubrick espérait faire le plus grand film historique jamais réalisé et s'en donnait les moyens.

Le réalisateur était connu pour son perfectionnisme, ses tournages à rallonge et l'ampleur du travail que réclament ses films. Pleins d'éléments qui ont sans doute effrayé la MGM, qui décida de ne pas prendre le risque d'engager plus de frais dans l'aventure, au grand dam de Kubrick, qui conserva l'ensemble de ses recherches dans sa propriété (88 caisses remplies), en espérant pouvoir y revenir dans le futur.

Megalopolis de Francis Ford Coppola

Megalopolis est un projet pharaonique du grand maître Francis Ford Coppola. Selon ses dires, il s'agissait de son projet le plus important, devant 'Apocalypse Now'. Il déclara même avoir réalisé plusieurs films uniquement pour pouvoir réunir suffisamment de fonds pour produire le film. Il s'agit de l'histoire d'une ville, New York, après qu'elle ait été détruite par un cataclysme. Un architecte est alors chargé de construire sur ces cendres fumantes une ville idéale, utopique, baptisée "Cityworld".

Le scénario, de 212 pages, est prêt, mais Francis Ford Coppola a dû mettre fin à la production de ce projet qui lui tient tant à cœur en raison des attentats du 11 septembre. Pour le réalisateur, on ne pouvait imaginer faire un film dont le personnage principal serait la ville de New York dans ce contexte. À l'époque, le gratin d'Hollywood s'était pressé pour obtenir un rôle dans le film: Nicolas Cage, Kevin Spacey, Warren Beatty, Robert de Niro, Russell Crowe, Parker Posey et Paul Newman avaient fait savoir leurs intérêts. Petite lueur d'espoir à l'horizon cependant, Coppola a déclaré en 2019 qu'il travaillait à nouveau sur le projet. À plus de 80 ans, on espère qu'il y arrivera !

Kaléidoscope d'Alfred Hitchcock

'Kaléidoscope' est un projet inachevé du maître du suspense qu'il développa après l'échec de son film 'Le Rideau déchiré', en 1966. Il voulait créer un thriller d'un genre nouveau, avec des scènes sexuellement très explicites, et espérait ainsi renouer avec le succès de ses précédents films, 'Psychose' et 'Les Oiseaux'.

L'histoire devait suivre un tueur en série qui attirait des femmes dans des coins isolés pour les violer avant de les assassiner. Pour donner plus de tensions aux scènes, il comptait utiliser des techniques de films européens de l'époque: caméra à l'épaule, pellicule rapide. Et pour le casting, il ne voulait pas d'acteurs connus. Tous ces éléments refroidirent les producteurs, qui l'ont convaincu d'abandonner le projet. Il utilisera cependant certaines scènes dans son film 'Frenzy', qui met en scène un tueur inspiré de celui de 'Kaléidoscope'.

Cortés de Steven Spielberg

On le sait, Steven Spielberg est connu pour avoir un planning assez chargé. Il lui arrive souvent de travailler sur deux films en même temps. En 1993, alors qu'il était en plein tournage de 'Jurassic Park', il passait ses soirées à s'occuper du montage de 'La liste de Schindler', une sacrée prouesse. Après la sortie de son film 'Lincoln', Spielberg s'intéresse à un script du fameux scénariste Dalton Trumbo, 'Moctezuma'.

Le film devait à l'époque être réalisé par Martin Ritt avec Kirk Douglas dans le rôle principal, mais les années noires font rage aux États-Unis et Dalton Trambo est inscrit sur la liste noire, ce qui l'empêche de travailler pour le cinéma. 50 ans après, Spielberg confie au scénariste de 'La liste de Schindler' le soin d'adapter le scénario, rebaptisé 'Cortés'. C'est Javier Bardem qui est pressenti pour jouer le rôle du légendaire conquistador. Cependant, devant de trop nombreux projets en chantier, Spielberg a dû laisser tomber.

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top