Héros du peuple basque lors de la finale de Supercoupe d’Espagne, Asier Villalibre est un attaquant qui ne rechigne pas à faire des efforts pour son équipe. Après la partition sans faute jouée en Supercoupe, offrira-t-il un nouveau récital en championnat ce dimanche au FC Barcelone ?
Un but et la première carte rouge de la carrière de Lionel Messi avant un morceau à la trompette. Voilà comment résumer rapidement la prestation d’Asier Villalibre lors du match retour de la finale de Supercoupe d’Espagne la semaine dernière. Le Basque a été le grand artisan de la victoire des siens en faisant basculer le match.
 
Pourtant, Villalibre est loin d’être un titulaire en puissance de l’Athletic Bilbao de Marcelino. Avec seulement 5 titularisations en championnat pour 11 montées au jeu, le natif de Guernica, plus célèbre pour le bombardement subi pendant la guerre civile que pour Villalibre, affiche à peine 689 minutes de jeu pour 2 petits buts, auxquels il faut donc ajouter celui en Supercoupe.
 
Musicien et buteur
 
Attaquant combattif, rien d’étonnant à ce qu’il soit surnommé le buffle. Lancé par Marcelino dans les derniers moments du match contre le Barça, c’est avec son style caractéristique, plein de hargne et d’envie qu’il a su égaliser.
 
Mais le Basque a un autre talent : la musique. Après la victoire de l’Athlétic Bilbao, Villalibre a fêté cela avec une trompette. Un petit air qui a fait le tour du monde tant la scène semblait surréaliste en 2021. Mais Villalibre est un véritable musicien et possède même un groupe de musique interne à l’équipe. Avec Dani García, Óscar de Marcos, Iñigo Lekue, Mikel Vesga et Mikel Balenziaga, les 6 hommes rêvent de partir en tournée à bord d’un van. Foot, musique et potes. Quoi de mieux ?
 
L’éclosion ?
 
Sur le plan purement footballistique, Asier Villalibre peine encore à exploser au plus haut niveau. A 23 ans, il a pris du retard par rapport à d’autres joueurs du même âge. Après plusieurs prêts, à Numancia, Valladolid et Lorca, il tente de se faire une place dans l’effectif des Basques.
 
Ce but et la médiatisation qui s’en est suivie lui permettront-ils de prendre confiance en lui et de passer à la vitesse supérieure ? C’est tout le mal qu’on lui souhaite. Peut-être même pourra-t-il confirmer cela ce dimanche… contre Barcelone.
 
Suivez la Liga tout au long de la saison sur les chaînes d’Eleven Sports, disponibles dans le forfait All Sports de Proximus Pickx.

Une fois de plus… Dans le sport, tout est possible !

 
Le programme de la 21e journée:

Vendredi 29 janvier
Valladolid – Huesca (21h)
 
Samedi 30 janvier
Eibar – Séville (14h)
Real MadridLevante (à partir de 16h15 sur Eleven Sports 1)
Valence – Elche (18h30)
VillarrealReal Sociedad (à partir de 21h sur Eleven Sports 2)
 
Dimanche 31 janvier
GetafeDeportivo Alaves (14h)
CadixAtlético Madrid (à partir de 16h15 sur Eleven Sports 1)
Grenade – Celta Vigo (18h30)
Barcelone – Athletic Bilbao (à partir de 21h sur Eleven Sports 1)
 
Lundi 1 février
BetisOsasuna (21h)