Le Beerschot a fait savoir mardi que Will Still serait bien le successeur d'Hernan Losada au Kiel. A 28 ans, le Brabançon n'est pas un inconnu pour les observateurs de la D1B, où cet ancien analyste vidéo avait fait un passage très remarqué au Lierse.
 
Lorsque Will Still reprend les rênes du Lierse à 24 ans, en 2017, il devient alors le plus jeune coach de l'histoire du foot pro en Belgique. Il succède à Fred Vanderbiest, écarté par les Pallieters pour cause de résultats insuffisants.
 
Mais Will Still marquera de son empreinte ce passage en D1B avec d'autres arguments que sa précocité. Le Belgo-britannique signe un match nul dès sa première rencontre en tant que T1 face à Tubize (1-1) avant de perdre le deuxième match avec ses troupes (3-2 à l'Union) et ... de gagner ensuite 7 rencontres consécutives. Un record pour la D1B à l'époque même s'il a été battu depuis, lors de la saison 2018-2019 par Wouter Vrancken et le KV Mechelen qui signeront 9 succès d'affilée, rejetant le Lierse à la deuxième place des meilleurs séries de victoires.
 
Will Still détient toujours un autre record. Avec une moyenne de 2,44 points/match, il a signé la meilleure performance de l'histoire de la D1B sur cette statistique particulière où il devance Felice Mazzu (2,38 avec l'Union), Wouter Vrancken (2,28 avec Malines) et Wim de Decker (2,27 avec l'Antwerp). Felice Mazzu peut encore dépasser cette marque cette saison.
 
Licences
 
Si Will Still a ensuite dû faire un pas de côté, c'est surtout pour des raisons extra sportives puisqu'il ne disposait pas d'une licence UEFA A pour entraîner comme T1. Il devint alors le T2 de David Colpaert, mais comme les autorités du football le soupçonnaient de tirer les ficelles, le Lierse finit par le laisser partir en avril 2018 pour être sûr d'obtenir sa licence. Still retrouva alors de l'embauche au Beerschot et le Lierse finira par connaître les affres de la faillite. La suite reste à écrire...