Quatre ans après ses débuts Francis Amuzu doit confirmer contre Waasland-Beveren qu'il arrive à maturité

Jupiler Pro League | Auteur sans aucun doute de sa meilleure performance de la saison mardi face au Sporting Charleroi, Francis Amuzu sait que le plus dur reste à faire. Ce vendredi, contre Waasland-Beveren, le rendez-vous sera encore plus important et pourrait bien marquer un tournant dans la saison de l'international espoirs avec Anderlecht.

De Proximus

Partager cet article

Il attendait ça depuis le 29 février 2020. Buteur ce soir-là à Waasland-Beveren, Francis Amuzu n'imaginait pas avoir par la suite une panne offensive longue de près de 11 mois. Mardi soir, dans le duel des Sporting, l'ailier gauche, repositionné sur le côté droit, a enfin vaincu la malédiction en trouvant le chemin des filets en fin de rencontre pour entériner la victoire d'Anderlecht contre Charleroi.
Malgré la confiance de Vincent Kompany, l'international espoirs a longtemps douté, à tel point qu'il sait que cette fulgurance ne peut pas suffire et doit être suivie d'une nouvelle performance ce vendredi face à... Waasland-Beveren.

Des débuts de rêve

Il y a exactement 4 ans, la Jupiler Pro League découvrait le phénomène anderlechtois. Le 22 décembre 2017, Francis Amuzu, 18 ans, faisait ses premiers pas sous le maillot mauve et blanc contre l'AS Eupen dans l'illustre stade Constant Vanden Stock. Le public bruxellois découvre alors un joueur doté d'une pointe de vitesse hors du commun et d'un coup de reins désarçonnant. Comme dans les plus beaux contes de fées, la magie opère ce soir-là et le jeune produit de Neerpede se montre d'emblée décisif en inscrivant l'unique but de la rencontre.

Si personne ne veut brûler les étapes, au vu de son âge, tout le monde s'accorde pour dire que ce petit à du foot dans les pieds. Après avoir surfé sur la vague pendant quelques matchs, Francis Amuzu rentre dans le rang et ronge son frein entre le banc de touche et la tribune. Il faut évidemment lui laisser du temps pour se développer.

Dans l'ombre de Jérémy Doku

La saison 2018-2019 n'est malheureusement pas une franche réussite pour le Malinois. S'il accumule les rencontres, il n'inscrit qu'un seul petit but et délivre 3 assists en 35 matchs toutes compétitions confondues. Trop peu pour un joueur offensif. L'exercice suivant est encore plus cruel pour celui que l'on surnomme Ciske. Il améliore, certes, ses stats en passant à 3 buts et 3 passes décisives en 20 confrontations mais il subit à ce moment-là la comparaison avec un autre joyau du centre de formation, plus jeune, qui s'impose à la vitesse de l'éclair dans le onze de base: Jérémy Doku.

Franky Vercauteren, à l'époque, ne l'abandonne pas pour autant et le protège face aux critiques en prêchant à qui doit l'attendre l'argument de la jeunesse. Francis Amuzu continue alors de s'aguerrir et réalise une fin de saison en boulet de canon, signant 3 buts et 2 assists en 8 matchs. En guise de confiance, Anderlecht le prolonge jusqu'en juin 2024 et en fait le digne successeur de Doku, parti pour Rennes.

Après un début d'exercice compliqué, le joueur de 21 ans sait qu'il est désormais attendu au tournant. Ses exploits contre Charleroi en ont rassuré plus d'un au parc Astrid, dont lui en premier, mais le compte à rebours est toutefois lancé. Les nombreuses pépites bruxelloises poussent chaque année de plus en plus fort aux portes de l'équipe première et Francis Amuzu doit montrer qu'il est capable de faire désormais partie des cadres en se montrant constamment décisif. Il ne peut plus se permettre de faire le jeûne...

Suivez la rencontre entre Anderlecht et Waasland-Beveren ce vendredi, 20h45, sur Eleven Pro League, disponible dans l'Option All Sports de Proximus Pickx. Une fois de plus… Dans le sport, tout est possible !

Le service Proximus Pickx propose sur son app (Android & iOS) et sur le web un nouveau mode « interactif ». Grâce à cette nouvelle fonctionnalité, vous pouvez, lors de la diffusion des différentes rencontres, découvrir les compositions des équipes, analyser les statistiques du match ou encore retrouver l’historique des rencontres entre les deux clubs en un seul clic. Mais surtout, le lecteur vidéo interactif vous permet de revivre à votre guise les plus belles actions du match instantanément, en utilisant la molette digitale présente sur la droite de l’écran. Grâce à ces nouvelles fonctionnalités, vivez les exploits de votre équipe favorite comme nulle part ailleurs.

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top