TBT : le 'Winx Club' connaît une adaptation en série pour le plaisir des fans devenus adultes

S’il y a quinze ans, vous n’étiez qu’un enfant passant ses journées à regarder des dessins animés sur Club RTL, vous vous souviendrez des aventures des fées du ‘Winx Club’. Netflix propose à partir de demain (22 janvier 2021) une adaptation de la série animée italienne en prise de vues réelles, ‘Destin : La Saga Winx’. Cette nouvelle série composée de six épisodes s’adresse tout particulièrement aux fans nostalgiques qui ont désormais grandi. À l'occasion du ‘Throwback Thursday’, Proximus Pickx se penche sur ces fées sympathiques. 

Au début des années 2000, l’Italien Iginio Straffi et la société de production rainbow SpA ont imaginé une histoire sur un monde fantastique dans lequel vivent des fées, des sorcières, des animaux magiques et des monstres. La chaîne américaine Nickelodeon a tout de suite été séduite par l’histoire et a lancé en janvier 2004 la première saison de la série animée. Elle en compte aujourd'hui huit. L’ambiance magique, son cadre coloré, les caractères des personnages et la combinaison 2D et 3D ont fait le succès de ‘Winx Club’ auprès du jeune public.

L’histoire raconte la découverte d’une jeune fille de ses origines de fée. Bloom et ses cinq nouvelles amies Stella, Flora, Tecna, Musa et Layla étudient à Alféa, une école de fées, afin de maîtriser leurs pouvoirs. Chacune d’entre elles disposent d’habilités uniques. Elles vont devoir lutter contre les forces du mal et protéger leur école envers et contre tous. 

Pendant de nombreuses années, le producteur italien avait promis aux fans une version de la série en prise de vues réelles. Mais faute d’expérience, il n’avait pas encore eu l’occasion de réaliser ce projet. Il y a un an, il s’est lancé sur un autre projet de telenovela americo-italienne ‘Club 57’. Ayant acquis cette première expérience, le créateur des Winx est très enthousiaste de présenter une version plus adulte de son univers féérique sur Netflix. "Nous espérons que cette série plaira à ceux qui ont une vingtaine d'années et qui aiment encore Winx", a-t-il confié. 

Un tollé sur internet

Dans la même lignée que les programmes ‘Riverdale’ et ‘Les Nouvelles Aventures de Sabrina’, ‘Destin : La Saga Winx’ est une nouvelle version de la série animée présentée par Netflix. Ce reboot n’est pas passé à côté de critiques avant sa sortie de demain. Certains anciens fans lui reprochent une atmosphère plus sombre et macabre en traitant des sujets plus matures et lourds comme la peur, la perte ou encore le sexe.

L'actrice principale Abigail Cowen, qui a également joué dans ‘Les Nouvelles Aventures de Sabrina’ a été saluée pour son interprétation de Bloom. Par contre, les fans de la série originale sont moins enthousiastes à l'égard des autres acteurs. Ils accusent les créateurs de blanchir le casting. Le personnage de Musa, qui était asiatique dans le dessin animé, est joué par une actrice blanche. Flora, qui était latino-américaine et selon les réalisateurs était inspirée de Jennifer Lopez, a été remplacée par un nouveau personnage : Terra, interprétée par une actrice britannique. Le personnage de Tecna aurait alors complètement disparu. La série n’ayant pas encore été diffusée, elle agite déjà les réseaux sociaux par ces nombreuses critiques. De nombreuses qualités ont également été soulevées. Contrairement à la version animée qui expose des fées de taille mannequin, la nouvelle version des fées représente toutes les formes corporelles différentes. Une évolution qui arrive comme par magie !
 

 

Jeunesse

Voir tout

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top