C’est le transfert surprise de ce mercato : le retour d’Abdoulay Diaby en Belgique. L’international malien a été prêté à Anderlecht par le Sporting Portugal. Mais que peut-il amener à l’équipe de Vincent Kompany ?
Muette lors des deux derniers matchs, l’attaque d’Anderlecht a montré qu’elle ne pouvait pas se reposer uniquement sur Lukas Nmecha. L’Allemand, seul attaquant de pointe du Sporting, doit porter tout le poids de l’attaque sur ses épaules.
 
Conscient également que les ailiers de l’équipe n’apportaient pas assez, le club bruxellois a donc décidé d’étoffer ce secteur de jeu. Et plutôt que de transférer à titre définitif un nouvel attaquant, c’est vers un prêt (ce dont use beaucoup Peter Verbeke, le directeur sportif) que les Mauve et Blanc se sont dirigés. Et la "perle rare" a été trouvée en la personne d’Abdoulay Diaby (29 ans).
 
En pointe ou sur un flanc ?

Révélé à Mouscron et à Bruges, Abdoulay Diaby est un joueur polyvalent. Capable de jouer sur le flanc ou en pointe, il a pour lui une pointe de vitesse très intéressante. Un coup de rein qui peut déstabiliser une défense assez facilement.
 
Alors, où Kompany alignera-t-il le joueur ? Il y a fort à parier que Diaby sera plutôt positionné sur le flanc, avec une préférence pour le droit où Amuzu n’est pas dans sa meilleure forme. A gauche, Paul Mukairu commence à monter en puissance.
 
Anderlecht devra toutefois espérer qu’il soit plus décisif que ces dernières saisons, le dernier beau exercice de Diaby remontant tout de même à 2017-2018 quant il avait inscrit 15 buts en 34 matchs de championnat avec le Club de Bruges.
 
Manque de rythme ?

Si le transfert a de quoi enthousiasmer les supporters, il convient de rester prudent. En effet, prêté depuis le début de la saison à Getafe, Diaby n’a disputé que 121 minutes, dont à peine 17 en championnat le 1er novembre. En Copa del Rey, il a joué 45 minutes début janvier contre le FC Cordoba, équipe de D3. Pas énorme.
 
Anderlecht a souvent tenté le coup sur ce genre de profil ces dernières saisons… et les résultats sont plutôt catastrophiques. Pjaca, Joveljic, Markovic, Marin, De Maio… Autant d’exemples qui ne donnent pas envie de partager totalement l’enthousiasme des fans des Mauves. Ces joueurs en manque de rythme peinent à s’imposer directement dans le onze et à se montrer réellement décisif. Qui plus est, la blessure musculaire n’est jamais loin en voulant forcer pour revenir.
 
Sur le papier, la venue de Diaby est donc très intéressante, mais en pratique cela pourrait se compliquer. Le pari n’est pas des plus risqué vu la location, et Anderlecht a donc tout à y gagner. Le joueur aussi.
 
Suivez la Jupiler Pro League tout au long de la saison sur les chaînes d’Eleven Pro League, disponibles dans le forfait All Sports de Proximus Pickx.
 
Le service Proximus Pickx propose sur son app (Android & iOS) et sur le web un nouveau mode « interactif ». Grâce à cette nouvelle fonctionnalité, vous pouvez, lors de la diffusion des différentes rencontres, découvrir les compositions des équipes, analyser les statistiques du match ou encore retrouver l’historique des rencontres entre les deux clubs en un seul clic. Mais surtout, le lecteur vidéo interactif vous permet de revivre à votre guise les plus belles actions du match instantanément, en utilisant la molette digitale présente sur la droite de l’écran. Grâce à ces nouvelles fonctionnalités, vivez les exploits de votre équipe favorite comme nulle part ailleurs.