Le jour où Pelé a fait expulser un arbitre

Bien plus qu'un simple joueur de football, Edson Arantes do Nascimento, dit Pelé, reste une véritable légende du ballon rond. À l'époque de ses exploits, déjà, le Brésilien était adulé par de nombreux socios. Au point d'être protégé par ses fans contre un arbitre belliqueux lors d'une rencontre de juillet 1968.

Le sourire de Pelé est aussi légendaire que ses performances exceptionnelles sur les terrains de football pendant près de trois décennies. Le triple champion du monde est considéré par beaucoup comme le plus grand joueur de tous les temps de par ses qualités techniques et physiques  hors-normes qui lui ont permis de briser de nombreux records. Apprécié de tous, il a rarement été mis en difficulté dans sa carrière. Sauf, peut-être, un soir de juillet 1968 par un arbitre colombien nommé Guillermo Velásquez.

Pelé exclu du terrain

Détenant dans ses rangs la plus grande star de son sport, Santos, où a évolué Pelé pratiquement toute sa carrière, ne refusait jamais un match d'exhibition pour recevoir son petit cachet. De l'Italie à l'Allemagne en passant par la Suisse ou encore les États-Unis, les Brésiliens exhibaient leur phénomène avec grande fierté à travers le monde. La Colombie avait également droit à sa part du gâteau en juillet 1968, lors d'un match de prestige mettant aux prises sa sélection olympique au club auriverde.

Alors que la rencontre démarre tambour battant et que le tableau d'affichage indique le score de 1-1, la confrontation prend rapidement un tout autre tournant. L'arbitre Guillermo 'Chato' Velásquez valide, en effet, un but pour la Colombie malgré un hors-jeu évident. Le défenseur Lima entre dans une colère noire et se voit expulser. Quelques secondes plus tard, c'est au tour de Pelé de rejoindre les vestiaires plus tôt que ses coéquipiers.

Un stade acquis à sa cause

Le public venu en masse à Bogota ne l'entend alors pas de cette oreille et décide de prendre le problème à bras-le-corps. Dans son oeuvre biographique 'Ma vie de footballeur', Pelé explique la scène: "Je méritais sans doute l'exclusion, mais quand j'ai quitté le terrain, la foule colombienne est devenue hystérique. Dans les gradins, les gens se sont mis à jeter des coussins, des papiers, des ordures sur le terrain, sur l'arbitre et sur les autres supporters, en clamant: 'Pelé ! Pelé !' La police a dû intervenir pour protéger Chato."

Déjà dans le vestiaire, la légende brésilienne comprend que la situation devient de plus en plus grave. Les martèlements de pieds et les explosions de pétards forcent les organisateurs à prendre une décision radicale: pour la sécurité de tous, l'arbitre est expulsé et Pelé est invité à retrouver le terrain. Une fois le calme retrouvé, Santos reprendra le fil de sa rencontre et s'imposera finalement sur le score de 4-2... grâce notamment à un but de Pelé.

Pelé, un documentaire original Netflix, sort ce mardi 23 février sur la plateforme de streaming.

Info

Voir tout

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top