Une étonnante surprise attend les fans de Sabrina dans le reboot de Netflix

Si vous étiez adolescents dans les années 1990, vous vous souvenez forcément de la série ‘Sabrina, l’apprentie sorcière’ diffusée sur Club RTL. Quinze ans après l’arrêt du feuilleton, Netflix avait relancé une version horrifique de la saga, intitulée 'Les Nouvelles Aventures de Sabrina'. Et depuis la mise en ligne de la première saison en 2018, 36 épisodes de 50 minutes ont vu le jour. Netflix a dévoilé la quatrième et dernière saison le 31 décembre dernier. 

Netflix a donné le jour, 15 ans plus tard, à une nouvelle version de la sorcière à moitié humaine. Dans un esprit plus sombre, la nouvelle version de Sabrina semblerait s’inspirer d’un mélange de ‘Rosemary’s Baby’ et de ‘L’exorciste’. Pour y parvenir, la plateforme s’est basée sur ‘The Chilling Adventures of Sabrina’, un roman graphique d’Archie Comics pour revoir et corriger les aventures de Sabrina. De nombreuses références au satanisme y sont faites et les sorcières, bien loin de l'image de "gentilles sorcières", sont des êtres issus de la magie noire vénérant Satan.

Tout au long des quatre saisons de ce reboot, nous découvrons les origines du personnage jusqu'à son passage à l’âge adulte, le tout dans un mélange d’horreur, de l’occulte et de la sorcellerie. Des scènes gores, violentes ou encore des références au sexe sont faites dans cette nouvelle version se déroulant dans une chronologie alternative. Nous sommes donc bien loin de l’esprit de la série originale, à l’époque portée par Melissa Joan Hart. Cette dernière version sera la onzième adaptation télévisée des aventures de Sabrina et la cinquième en prise de vues réelles.

Connexion avec Riverdale

'Les Nouvelles Aventures de Sabrina' a au départ été développé dans l’optique d’être le premier spin-off de la série 'Riverdale', qui est également adaptée des publications d’Archie Comics. Disponibles toutes les deux sur Netflix, elles ont été créées par Roberto Aguirre-Sacasa. Techniquement, les histoires coïncident puisqu'elles font parties du même monde. À tel point que les villes de Riverdale et de Greendale (où Sabrina vit) ne sont séparées que par une rivière. 

À l'origine, Sabrina devait être diffusée sur la même chaine que 'Riverdale', mais Netflix a racheté les droits en pleine phase de développement et est devenue une série complètement indépendante. Ce qui n'empêche aux deux séries de se faire des clins d'oeil.  Un personnage de 'Sabrina' était présent dans la saison 4 de 'Riverdale', tandis qu’un protagoniste mort dans cette même série revient dans la saison 3 de 'Sabrina'. La dernière saison ne s'est pas privée de nombreuses références à 'Riverdale', alors ouvrez bien grand vos yeux et vos oreilles!

Le retour des tantes

Comme la série est complètement différente du sitcom des années 1990, les tantes Zelda et Hilda n’ont plus rien à voir avec leurs prédécesseures. Jouées désormais pas Lucy Davis et Miranda Otto, elles ont un rôle plus sombre. Par ailleurs, la dernière saison réserve une surprise étonnante pour les fans de l’ancien feuilleton. La bande-annonce diffusée par la plateforme de streaming avant la sortie de la dernière saison montre notamment Kiernan Shipka, la nouvelle Sabrina, totalement perdue et qui se retrouve ... dans une sitcom, avec des rires enregistrés comme à l'époque de la vieille Sabrina. Et qui sont ses tantes? Caroline Rhea et Beth Broderick, qui sont de retour en personne pour jouer Hilda et Zelda dans une séquence pleine de nostalgie. Déroutante et inattendue, cette scène s’explique dans la saison 4 et met en évidence le contraste entre ces deux mondes. 

Mais les tantes ne sont pas les seules à être de retour. La partie 4 verra notamment les Eldritch Terrors descendre sur Greendale ...

Séries

Voir tout

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top