Voici à quoi ressemble le onze de rêve des Diables Rouges

Pendant plusieurs semaines, les supporters des Diables Rouges ont pu élire la meilleure équipe belge de tous les temps grâce à un vote organisé par la fédération belge de football à l'occasion de son 125e anniversaire. Qui compose ce onze de légende?

Gardien: Preud’homme

La première icône élue par les supporters belges est le gardien de but Michel Preud'homme. Le Liégeois a été préféré à ses collègues Jean-Marie Pfaff et Thibaut Courtois. L’ancien joueur du Standard, de Malines et de Benfica fut titulaire avec les Diables lors des Coupes du monde 1990 et 1994, atteignant à chaque fois le seuil des huitièmes de finale. En 1994, Preud'homme reçut le prix Lev Yashin, décerné par la FIFA et récompensant le meilleur gardien de but du tournoi. En 1995, le Liégeois annonce la fin de sa carrière internationale. Il totalise 58 sélections.

Défense: Gerets, Kompany, Albert et Vertonghen

Après le gardien, ce fut au tour de la défense de rêve des Diables d'être dévoilée. Sans surprise, le choix des internautes s’est porté sur Eric Gerets pour le poste d’arrière-droit. Aujourd’hui âgé de 66 ans, le Limbourgeois fut durant des années un pilier de l’équipe nationale. Il participa notamment à la finale de l’Euro 1980 et à la fameuse épopée des Diables au Mexique en 1986.

La charnière centrale est composée de Vincent Kompany et Philippe Albert. Kompany fut le leader de l'actuelle génération dorée des Diables, avec lesquels il a disputé les Coupes du monde 2014 et 2018. L'été dernier, il a rangé les crampons à l'âge de 34 ans. Quant à Albert, il a mené la défense belge lors des Coupes du monde 1990 et 1994.

Enfin, on retrouve à gauche Jan Vertonghen, toujours actif à Benfica. Le joueur le plus capé de la sélection belge était présent aux Coupes du monde 2014 et 2018 ainsi qu’à l’Euro 2016. Si tout va bien, il devrait également disputer un nouvel Euro l’été prochain et une troisième Coupe du monde à l’hiver 2022.

Milieu: De Bruyne, Scifo et Witsel

Avec Kevin De Bruyne et Axel Witsel, les fans ont choisi deux autres joueurs encore en activité pour intégrer le milieu de terrain ultime des Diables. KDB est l'actuel maître à jouer de notre sélection et compte 78 sélections. Le joueur de Manchester City a participé aux Coupes du monde 2014 et 2018 ainsi qu’à l’Euro 2016. Witsel totalise pour sa part déjà 110 sélections et, comme De Bruyne, il fut l’un des cadres de l’équipe aux Mondiaux 2014 et 2018 et à l’Euro en France.

Quant à Enzo Scifo, il fut le meneur de jeu de l’équipe nationale dans les années 80 et 90. Il a disputé l’Euro 1984 et les Coupes du monde de 1986, 1990, 1994 et 1998, pour un total de 84 sélections. C’est en 1990 qu’il atteindra son meilleur niveau, lorsque les Belges seront éliminés en huitième de finale en Italie, comme en 1994. Sa carrière internationale s’achèvera en 1998 après une élimination au premier tour de la Coupe du monde en France.

Attaque: Hazard, Ceulemans et Lukaku

Pour compléter l'équipe, Romelu Lukaku, Eden Hazard et Jan Ceulemans ont été élus meilleurs attaquants des 125 ans d'histoire du football belge. Lukaku, 27 ans, et Hazard, 30 ans, sont deux des principaux porte-drapeaux de la génération actuelle des Diables Rouges. Avec 57 buts en 89 matches, Lukaku est le meilleur buteur de l’histoire de la sélection. Quant à Hazard, le capitaine actuel, il totalise 32 buts et délivré 33 passes décisives en 106 matches.

Aujourd’hui âgé de 63 ans, Ceulemans a marqué 22 fois pour les Diables de 1977 à 1991. Son solo contre la Hongrie, ponctué d’une passe décisive pour Alex Czerniatynski à la Coupe du monde de 1982, est resté gravé dans les mémoires. Avec 96 sélections, il fut longtemps le recordman de sélections, avant d’être détrôné par plusieurs cadres de la génération actuelle.

Sélectionneur: Guy Thys

Enfin, les supporters ont désigné Guy Thys comme coach le plus emblématique de l'histoire des Diables Rouges, au nez et à la barbe de Roberto Martinez et Raymond Goethals. Thys a emmené les Belges en demi-finale de la Coupe du monde 1986, tout comme Martinez lors de la dernière Coupe du monde. Défaite par l’Argentine de Diego Maradona, la Belgique a terminé à la quatrième place après une défaite contre la France dans le match pour la troisième place. Après la Coupe du monde au Mexique, Thys fut été couronné meilleur sélectionneur national du monde.

Six ans plus tôt, il avait propulsé “ses” Diables en finale de l’Euro, où les Belges s’étaient inclinés contre l’Allemagne de l'Ouest (2-1). En tant qu'entraîneur national, il a vécu trois Coupes du monde et deux Championnats d’Europe, un record. Il est également le seul sélectionneur belge à avoir été à la tête des Diables Rouges pendant plus de 100 matches (114 exactement).

Diables Rouges

Voir tout

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top