Rares sont ceux qui auraient misé sur une éclosion aussi rapide de Blanka Vas, qui a vraiment explosé cette saison. Repérée par l'équipe Proximus-Alphamotorhomes-Doltcini CT, la jeune championne hongroise a signé un hiver remarquable de régularité, couronné par deux victoires importantes. 
 
A 19 ans à peine (elle est née le 3 septembre 2001 à Budapest), Blanka Vas s'est très rapidement fait un nom sur le circuit du cyclocross féminin. Fin 2019 à l'âge de 18 ans, elle quitte son pays natal pour s'installer en Belgique (à Avelgem) et se rapprocher ainsi de sa nouvelle équipe Doltcini-Van Eyck Sport.
 
Dès sa première saison, elle signe quelques bons classements au mois de décembre 2019 : 2e à Essen (Ethias Cross), 3e au Waaslandcross de Saint-Nicolas, 5e au Druivencross d'Overijse, et 7e au Superprestige à Diegem. Des résultats qui ne passent pas inaperçus auprès des spécialistes, même si son nom reste encore relativement inconnu du grand public.
 
Cet hiver, au sein de la formation Proximus-Alphamotorhomes-Doltcini CT, elle progresse encore d'un cran. En novembre, elle remporte deux cross du circuit international en Tchéquie et en Pologne et décroche la médaille d'argent du championnat d'Europe de cyclo-cross espoirs, à Rosmalen, battue par la seule Puck Pieterse, quelques semaines après être devenue vice-championne du monde espoirs de VTT cross-country derrière la Française Loana Lecomte. Elle clôture ce mois de novembre de rêve en se classant 4e de la manche de Coupe du Monde à Tabor.
 
La suite sera encore plus brillante : régulière au plus haut niveau (5e à Namur, 4e à Essen, 7e à Dendermonde), elle profite de l'absence des meilleures Hollandaises pour décrocher enfin la timbale à Bredene, le 30 décembre, où elle s'impose en solitaire devant nos compatriotes Sanne Cant et Alicia Frank.
 
3 jours plus tard, elle remet ça, toujours en solo mais à Gullegem cette fois, devant Inge van der Heijden et Sanne Cant, signant ainsi son quatrième succès de l'hiver. Le lendemain, à Hulst, elle se classe cinquième de la manche de Coupe du Monde.
 
Depuis, elle s'est accordé un peu de repos afin de préparer au mieux les Championnats du Monde, à la fin du mois de janvier.
 
Actuellement 13e au classement UCI et 4e au classement général de la Coupe du Monde, Blanka Vas semble en mesure d'intégrer rapidement le top 10 mondial et s'affirme d'ores et déjà comme la grande révélation de la saison. En attendant la suite...