Dominique Farrugia, l’homme aux multiples facettes

Cinéma |

Ce dimanche, RTL TVI diffuse le film "Bis’" avec Kad Merad et Franck Dubosc qui font un saut dans le temps pour revivre leur jeunesse. Derrière la caméra, on retrouve Dominique Farrugia l’homme aux multiples casquettes. Proximus Pickx vous en dit plus sur le cofondateur des Nuls. 

 

De Proximus

Partager cet article

Début dans l’ombre et explosion avec les Nuls

Né à Vichy en 1962, il est repéré en 1984 par la productrice Dominique Cantien alors qu’il officie en radio, d’abord sur Europe 1 et ensuite RTL. Il devient alors l'assistant de production de l'émission "Tous en scène" de la jeune chaîne Canal +. C’est à ce moment là qu’il rencontre pour la première fois celui qui deviendra son grand complice, Alain Chabat

Le duo devient un quatuor et fait équipe avec Chantal Lauby et Bruno Carette pour former Les Nuls en 1986. C’est le début d’une équipe qui va devenir culte, même après le décès de Bruno Carette en 1989. 

Les Nuls, produisent séries parodiques quotidiennes comme « Objectif : nul » qui obtiendra le 7 d’or de la meilleur série ou encore Le JTN, Le Journal Télévisé Nul, une parodie des journaux télévisés. L’aventure des Nuls se termine en 1992 mais fait son retour pour un film : « La Cité de la peur » qui totalise 2 300 000 millions d'entrées au printemps 1994. Un film qui continue de faire parler de lui avec des répliques et moments cultes. 

 

Producteur et réalisateur

La fin des Nuls signe le début d’une nouvelle carrière pour Dominique Farrugia, celle de réalisateur. Il signe des films comme « Delphine 1, Yvan 0 » ou encore « Trafic d’influence ».

Il fonde sa société de production RF2K mais aussi la chaîne « Comédie ! » sur laquelle il découvre Les Robins des Bois, la troupe formée par Pierre-François Martin-Laval, Marina Foïs ou encore Jean-Paul Rouve

Avec sa société de production, on le retrouve derrière des films comme « Monsieur Batignole » de Gérard Jugnot ou encore «RTT».

Touché par la maladie

En 2010, il co-réalise « L’amour, c’est mieux à deux ». En 2015, il produit et réalise « Bis' » que vous retrouvez ce samedi sur RTL TVI. 

Ces dernières années, Dominique Farrugia se bat aussi pour une meilleur accessibilité en France pour les personnes à mobilité réduite. En effet, Farrugia est atteint depuis ses 29 ans de la sclérose en plaques et est en partie obligé de se déplacer en fauteuil roulant. Un handicap qui ne l’empêche pas de vivre, que du contraire puisque l’an dernier, il s’est métamorphosé et a perdu 35 kilos

Pour découvrir "Bis’",  film réalisé er produit par Dominique Farrugia, rendez-vous sur RTL TVI ce samedi à 20H45.

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top