De Les Paul à Super Strat, ces modèles de guitares qui ont marqué l'histoire du rock

D'une beauté éblouissante ou merveilleusement abîmée et usée : les guitares sont de toutes les formes et de toutes les tailles. Mais certains modèles de guitares électriques sont devenus si connus et si populaires qu'ils ont façonné l'histoire de la musique. Proximus Pickx a réalisé un guide concis à travers quelques guitares que tout amateur devrait connaître.

Les Paul

Le guitariste de jazz Les Paul est l'homme communément appelé l'inventeur de la guitare électrique solid body. Il a réalisé son prototype avec des morceaux de voie ferrée et un bloc de bois contre lesquels il a mis une guitare acoustique sciée en deux. Quand il s'est tourné vers le guitariste Gibson avec ses idées, il a d’abord essuyé un refus. Ce n'est que lorsque Leo Fender, le principal concurrent de Gibson, a lancé sa première guitare électrique que Gibson a décidé d'adopter les idées de Les Paul. Leur premier modèle de 1952 porte donc son nom.

La Gibson Les Paul est devenue l'une des guitares rock les plus reconnaissables et a été vue entre les mains d'innombrables artistes. Neil Young l’appelait son "Old Black", Jimmy Page de Led Zeppelin aime jouer sur une Les Paul, tout comme Slash de Guns N 'Roses, Pete Townshend de The Who ...

Telecaster

Comme mentionné précédemment, le luthier Leo Fender a été le premier à commercialiser une guitare solid body en 1948. Le tout premier modèle est connu comme une guitare primaire, sans fioritures, sans dessus arrondi, avec peu de boutons et de gadgets. C'est un bloc de bois à six cordes, mais ça sonne et joue tellement bien ...

Il n'est donc pas surprenant que la Telecaster soit toujours un modèle très populaire. Au fil des ans, de nouvelles versions ont été publiées avec plus de gadgets, mais de nombreux guitaristes continuent de revenir à cette simplicité d'antan. Vous trouverez la guitare entre les mains de Bruce Springsteen, Keith Richards (qui la surnommait son "Micawber"), Jeff Buckley ou Jeff Beck.

Stratocaster

La Stratocaster a été initialement développée comme une version améliorée de cette Telecaster brute et rustique. La 'Strat' est plus élégante, a des bords arrondis pour plus de confort de jeu, un troisième micro pour plus de polyvalence, un trémolo intégré ... Les guitaristes ne jettent pas encore leurs Telecasters dans les encombrants, mais la 'Strat' a trouvé sa propre identité après 1954 et son propre public.

La Stratocaster est peut-être le premier modèle auquel la plupart des gens pensent quand il s'agit de guitares électriques. Les guitaristes débutants ont souvent entre les mains une copie bon marché et c'est pourquoi la Strat est parfois considérée à tort comme une guitare pour débutant. Ne vous faites pas d'illusions: une Stratocaster décente est un instrument irrésistiblement bon. Il suffit de demander à Eric Clapton, Stevie Ray Vaughan, Mark Knopfler de Dire Straits ou au maître Jimi Hendrix, qui a brûlé sa Fender Stratocaster sur scène pour la première fois lors du Monterey Pop Festival de 1967.

SG

Au début des années 1960, la popularité de Les Paul a commencé à décliner, tant pour le guitariste que pour le modèle de guitare. Gibson a donc décidé d'ajuster la guitare pour qu’elle devienne plus légère et pour que les frettes supérieures soient plus faciles à atteindre. «Le manche le plus rapide du monde», c'est ainsi qu'est surnommé ce nouveau modèle. Les Paul n'était pas fan des modifications et ne voulait pas que la nouvelle guitare porte son nom, c'est pourquoi Gibson a appelé l'invention la SG, ou Solid Guitar.

Le look quelque peu agressif et la capacité d'atteindre confortablement les notes les plus élevées pour ripper des solos ont rendu la SG extrêmement populaire auprès des hard rockers. Angus Young d'AC/DC est le fan le plus connu de la SG. Jimmy Page avait une SG emblématique à double col et Robby Krieger de The Doors en a également joué dans les années 60.

ES-335

Les guitares électriques sont généralement classées dans les catégories corps solide et corps creux. Les solides tels qu'une Strat, une Tele ou une Les Paul sonnent généralement plus fort. Les creux sont essentiellement des guitares jazz plus douces et plus rondes, des guitares acoustiques avec un micro sur le dessus. En 1958, la première forme intermédiaire, la Gibson ES-335, une guitare semi-hollowbody, a été lancée.

Cela rendait la guitare dure et solide en cas de besoin, mais aussi ronde et douce pour ceux qui recherchaient ce son. La guitare est donc devenue l'instrument de choix de divers guitaristes tels que Chuck Berry, B.B. King, Noel Gallagher d'Oasis et Dave Grohl de Foo Fighters. Il existe maintenant d'innombrables variations et copies de cette guitare, mais cette ES-335 originale reste le Saint Graal pour beaucoup.

Super Strats

Au milieu des années 1980, avec l'essor du heavy metal et d'autres genres plus lourds, les guitaristes avaient besoin d'instruments pour correspondre à leurs images plus méchantes. Eddie Van Halen a complètement démonté sa Stratocaster et remplacé à peu près tous les composants de sa «Frankenstrat», tandis que Ritchie Blackmore de Deep Purple a également adapté sa guitare à ses besoins spécifiques. Cela a donné des idées à plusieurs luthiers moins connus.

Kramer, Jackson, Charvel, Ibanez et Hamer ne sont que quelques-unes des marques qui ont pris d'assaut le marché avec les soi-disant Super Strats: des guitares qui ressemblent à une Stratocaster en forme, mais qui sont complètement adaptées aux besoins d'un guitariste métal, avec des micros plus lourds, de meilleurs systèmes de trémolo et dans le cas de la guitare de Steve Vai, même un manche. Ces guitares étaient entièrement équipées pour déchirer et en ce qui concerne les gadgets, vous pouvez aller aussi loin que vous le souhaitez. Horrible pour ceux qui aiment la Stratocaster traditionnelle, mais idéal pour Iron Maiden, Bon Jovi, Joe Satriani et John Petrucci.

Profitez ici de tous les épisodes de 'Guitar Stories'.

Musique

Voir tout

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top