Du 'Cavalier du crépuscule' à 'Bagarres au King Créole': les meilleurs films d'Elvis Presley

Cinéma | Tout le monde connait Elvis Presley comme étant 'The King of Rock’n Roll', mais n’oublions pas qu’il a aussi brillé pour ses rôles au cinéma. Si le King était encore en vie - ce qu’une partie des fans continue de croire - il aurait eu 85 ans aujourd’hui. A cette occasion, Proximus Pickx a décidé de mettre en lumière ses meilleurs rôles sur grand écran.

De Proximus

Partager cet article

Le Cavalier du crépuscule (Love Me Tender)

'Le Cavalier du crépuscule', plus connu sous le nom original 'Love Me Tender', est le premier film de Presley en 1956. La même année, il sort son hit mondial 'Hound Dog' et devient aussi numéro un grâce à 'Heartbreak Hotel'. Lorsqu'il a auditionné pour ce film, il avait donc déjà une certaine popularité en tant que chanteur, mais il n’était pas encore la légende qu’il deviendra plus tard. Presley admirait particulièrement James Dean, Marlon Brando et Tony Curtis et voulait lui aussi apparaître au grand écran.

Cette comédie musicale sur un jeune homme restant à la maison alors que ses frères aînés se battent durant la Guerre de Sécession, est sortie en novembre dans les salles. Entre temps, Presley avait déjà sorti son tube de tous les records. Le single 'Love Me Tender' devient disque d’or avant même que le film ne soit sorti. Il a d'ailleurs remporté un franc succès. Les critiques étaient positives: "Le chanteur sait aussi jouer la comédie !".

Sous le ciel bleu d’Hawaï

Après son service militaire dans l’armée américaine, Presley voulait surtout se consacrer au cinéma dans les années '60. Ses premiers films durant cette période furent 'Café Europa en uniforme', 'Les Rôdeurs de la plaine', 'Amour sauvage' et 'Sous le ciel bleu d’Hawaï'. Ce dernier donnera le ton de sa future carrière cinématographique. Léger, comique, musical et simple : voici comment décrire au mieux ce film.

Presley y joue le rôle d’un soldat qui rentre chez lui et qui choisit les plaisirs de la vie plutôt que le dur labeur. Il traine avec ses camarades de surf et guide les touristes. 'Can’t Help Falling in Love' était le chef-d’œuvre musical du film.

L’Homme à tout faire

Avec 'L’Homme à tout faire', Presley résume en 1964 le pannel de ses plus grands talents : faire de la moto, draguer les filles, semer le trouble et gérer une carrière musicale épanouissante. Autant de qualités que présente le héros de ce film. 

Ce film n’a pas été reçu favorablement partout, mais il a tout de même été nominé au Writers Guild of America Award dans la catégorie 'meilleure comédie musicale'. Ce film nous réserve donc bien plus que l'histoire clichée d'un jeune homme rebelle qui plaque tout pour une fille : un véritable travail d'écriture est à célébrer. 

La bande-son, qui est bien sûr devenue rapidement véritable hit, a été l’un de ses plus grands succès musicaux.

Le Rock du Bagne

Beaucoup estiment que la meilleure performance au cinéma de Presley aura lieu juste avant son service militaire. Avant cela, il apparait dans 'Le Rock du Bagne', son troisième film sorti en 1957. Le nom de celui-ci évoque sans aucun doute à de nombreuses personnes les sonorités de son hit éponyme ainsi que les images de Presley dans son typique petit haut marin qui danse devant une prison.

C’est ce qui en fait d’ailleurs également le grand attrait du film. Contrairement aux autres productions dans lesquels il joue, qui suivent la plupart du temps une recette bien ficelée, cette histoire parle d’un prisonnier qui découvre son amour pour la musique derrière les barreaux et devient une star prétentieuse. Un scénario original.

L’Amour en quatrième vitesse

L’alchimie entre Presley et la star Ann-Margret a fait de 'L’Amour en quatrième vitesse' l’un des films les plus appréciés du King. Presley y joue une fois de plus un rôle similaire aux autres: d’un pilote de course à simple serveur ou prodige du chant qui doit gagner un concours de jeunes talents à Las Vegas. Il remporte surtouten plus de tout cela, le cœur de Rusty Martin (Ann-Margret).

Le film a su résister à l’épreuve du temps et est classé comme l’une des meilleures œuvres de Presley, malgré des critiques peu positives lors de sa sortie en 1964. Certains n'ont pas apprécié le côté léger et le manque de scènes originales, mais les chansons et quelques scènes passionnantes de courses ont su compenser ces avis négatifs.

Bagarres au King Créole

Nous venons justement de dire que la meilleure prestation d’Elvis Presley a été livrée juste avant son service militaire, et bien la voici. Le King a reçu un report de deux mois de ce service militaire pour pouvoir jouer dans 'Bagarres au King Créole'. Il est donc passé rapidement des plateaux à l’armée. Le film est basé sur le livre 'A Stone for Danny Fisher' d'Harold Robbins, qui raconte l’histoire d’un jeune homme qui tente de subvenir aux besoins de sa famille pauvre en étant chanteur alors qu’il est la cible de gangsters.

Presley dira plus tard que le rôle de Danny Fisher fût son préféré et la presse sera d’accord. "Beaucoup de ses films peuvent être appréciés pour diverses raisons, mais Elvis n’a jamais été un aussi bon acteur que lorsqu’il a joué dans 'King Créole'. Il n’a jamais fait un meilleur film", a écrit le magazine Variety.

Sujets associés

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top