Changement total de décor en décembre dans les labourés: après un mois de novembre dominé par les prestations de Laurens Sweeck, Eli Iserbyt et Michael Vanthourenhout, le trio de Pauwels Sauzen-Bingoal, les stars de la discipline sont revenu aux affaires en décembre...
 
Messieurs: Mathieu, Wout et Tom aux commandes
 
Revenu au cyclocross fin novembre, Wout van Aert signe immédiatement d'excellents résultats à Courtrai et Tabor. Le 6 décembre, à Boom, c'est Eli Iserbyt qui s'offre un beau cadeau de Saint-Nicolas en Superprestige, Van Aert finissant quatrième.
 
Le week-end suivant, Mathieu van der Poel frappe du poing sur la table dès son premier cross de la saison en s'imposant au Scheldecross, à Anvers (12 décembre), devant Eli Iserbyt et le revenant Tom Pidcock qui s'impose le lendemain et à la surprise générale dans le Superprestige de Gavere.
 
Le 20 décembre, lors de la manche de Coupe du Monde à Namur, les deux ténors s'affrontent pour la première fois de la saison. Mathieu van der Poel, le vainqueur du Ronde, bat Wout Van Aert, le vainqueur de la Primavera sur le parcours mythique de la Citadelle. Avec Tom Pidcock sur la troisième marche du podium, on retrouve la véritable hiérarchie dominante du cross. Des coureurs comme Eli Iserbyt, Lars van der Haar, Toon Aerts, Michael Vanthourenhout ou Laurens Sweeck retrouvent l'ombre qu'ils avaient quittée pendant quelques mois.
 
Mathieu van der Poel confirme ensuite sa suprématie en fin d'année avec des succès à Essen (20 décembre), Heusden-Zolder (26 décembre, Superprestige) et Bredene (30 décembre). Wout van Aert s'impose lui à Herentals (23 décembre) et, surtout, dans le bourbier de Dendermonde (30 décembre) où il repousse son rival hollandais à plus de 3 minutes.
 
Eli Iserbyt , lui, traverse une période sombre: il chute et abandonne à Heusden-Zolder et doit déclarer forfait pour la manche de Coupe du Monde à Dendermonde. Résultat : Toon Aerts lui ravit la place de numéro au ranking UCI. Mais de gros soucis accablent également le coureur de la formation Telenet Fidea Lions : deux jours avant le cross de Essen , il est renversé par une voiture à l'entraînement, heureusement sans trop de gravité. Mais Aerts n'a depuis pas encore retrouvé le bon coup de pédale.... 
 
Dames: les labourés plus oranges que jamais
 
Chez les Dames, la domination hollandaise se poursuit. Lucinda Brand, insatiable, remporte pas moins de 5 succès: Boom (6 décembre), Gavere (13 décembre), Namur (20 décembre), Heusden-Zolder (26 décembre) et Dendermonde (27 décembre). Denise Betsema (Anvers, 12 décembre), Marianne Vos (Essen, 22 décembre) et Ceylin del Carmen Alvarado (Herentals, 23 décembre) signent les autres succès néerlandais.
 
Quand les meilleures Hollandaises ne sont pas au départ, c'est Kata Blanka Vas qui en profite. La championne hongroise, qui roule pour le compte de l'équipe belge Proximus-Alphamotorhomes-Doltcini CT, déjà très remarquée en novembre, s'impose à Bredene (30 décembre), devant Sanne Cant et Alicia Franck.
 
La Championne de Belgique n'est toujours pas dans le rythme et signe des résultats en dents de scie : 11e à Boom, 4e à Anvers, 6e à Gavere, 12e à Namur, 5e à Herentals, 13e à Heusden-Zolder, 6e à Dendermonde et 2e à Bredene.