5 raisons pour lesquelles les cinémas sont essentiels

Parmi les secteurs fortement touchés par la crise du coronavirus, le monde culturel est sans aucun doute l'un des plus impactés. 2020 marque une année sombre pour le cinéma, dont les salles obscures sont encore fermées. Voici pourquoi elles nous manquent et restent, malgré tout, essentielles. 

Une expérience immersive inégalable

Le cinéma nous happe et nous captive, c’est un fait. Tout est fait pour nous en mettre plein les yeux et les oreilles, du grand écran à l’expérience sonore inégalable. Là où la télévision et autres services de streaming sont propices au multitasking et au crossdevice (le fait d’utiliser en même temps un autre appareil, comme son smartphone, son laptop ou sa tablette), le cinéma capte notre attention toute entière. La mémorisation, à la sortie d’une salle de cinéma, est garantie, tant le film nous englobe dans son univers propre. Si les films récents s’offrent une deuxième vie en vidéo à la demande ou sur des plateformes de streaming, pour notre plus grand plaisir, l’expérience propre du cinéma reste un indispensable.

Des débats et discussions

A la sortie des salles obscures, les débats sont une véritable tradition. Visionner un film titille sans aucun doute nos capacités de recul et de réflexion. Chaque genre cinématographique est porteur d’une leçon, qu’elle soit universelle et positive comme dans un dessin animé, inspirante et légère comme dans un Blockbuster, ou sociale et percutante comme dans un film dramatique. Le grand écran magnifie notre expérience d’un scénario et donne envie de le décortiquer avec ceux qui nous accompagnent. L'occasion d'en apprendre plus sur soi, mais aussi de s'ouvrir aux autres. Les débats régulièrement organisés par les cinémas avec les producteurs de films et autres experts du 7ème art font aussi partie des événements riches qui nous manquent. 

Voyager dans l'espace et le temps

Le coronavirus nous empêche de voyager et de découvrir de nouveaux paysages. Le cinéma, lui, nous permet toujours de le faire ! Grâce aux salles obscures, le monde entier est à portée de main. Et pas que, puisque des univers imaginaires et époustouflants sont aussi portés à l’écran. Voyager dans le temps est également possible avec les films d’époque, du Moyen-Âge à la Renaissance, avec des décors et des costumes impressionnants. La qualité des effets spéciaux atteinte aujourd’hui a de quoi faire regretter les salles obscures.

Se réunir

Nos proches nous manquent, et les activités que nous pouvions faire avec eux aussi. C’est le cas du cinéma, un lieu qui rapproche, qui émeut, qui connecte les gens entre eux. Comme bien d’autres lieux de rencontre toujours fermés, les cinémas sont constitutifs de notre vie sociale. Ils sont le centre de premiers rendez-vous, de rires entre amis et de découvertes pour les enfants. Le divertissement et la sociabilité propres au cinéma en font un élément crucial du vivre-ensemble que nous avons hâte de retrouver. 

Soutenir le cinéma indépendant et local

Là où les blockbusters n’auront jamais de mal à se frayer un chemin jusqu’à nous et à atteindre leurs chiffres d’affaires habituels, c’est loin d’être le cas du cinéma indépendant, d’auteur ou d’Art et Essai. Cette branche du 7ème art a besoin des salles de cinéma pour être promu et pour piquer la curiosité de spectateur qui ne s’y seraient peut-être pas intéressé depuis leur canapé. Il en va de même pour le cinéma local, qui souffre tout particulièrement de cette longue crise. Notre série 'L’Union fait le film' revient sur ces personnalités du cinéma qui mettent tout en oeuvre pour le faire survivre, comme Jeanne Brunfaut, directrice du Centre du cinéma et de l’Audiovisuel, qui participe au soutien et à la promotion d’un cinéma belge francophone fortement secoué. 

Cinéma

Voir tout

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top