En déplacement au Beerschot ce dimanche à 16 heures, La Gantoise devra faire sans Yaremchuk. Son attaquant ukrainien est suspendu. Mais son absence pourrait bientôt être définitive puisque la Roma en a fait sa cible.
Observer la saison de Roman Yaremchuk, c’est observer celle de Gand. Hors forme en début de saison, écarté ensuite par Bölöni, l’Ukrainien a petit à petit repris pieds en même temps que Gand entamait sa remontée au classement. Finalement, l’attaquant de 25 ans a bouclé sa première partie d'exercice avec 9 buts et 3 assists en 15 matchs.
 
Déjà cet été, l’Ukrainien était annoncé sur le départ. Gand avait bloqué tout transfert sortant, ce qui avait amené la colère du joueur et sa mise à l’écart quelques temps. Si la Roma, qui désire véritablement s’attacher ses services, revient à la charge cet hiver, il y a peu de chances que le joueur reste 6 mois de plus.
 
Qui pour le remplacer ?


Se posera alors la question : qui sera le mieux placé pour remplacer l’international ukrainien ? Hein Vanhaezebrouck pourra déjà répondre en partie à cette question dès ce week-end puisque le joueur sera suspendu à la suite de la rouge prise (stupidement) contre Courtrai en fin d’année.
 
Dans le noyau gantois, les solutions ne sont pas énormes. En pointe, il y a deux autres joueurs : Tim Kleindienst et Laurent Depoitre. Le premier a jusqu’ici disputé des bribes de matchs, marquant à une reprise. Pour Depoitre, c’est la même chose, pour deux buts. En outre, ces deux joueurs n’ont pas le même profil. Là où Kleindienst se veut mobile, Depoitre est un vrai pivot. Mais le Diable a l’avantage que HVH sait comment l’utiliser.
 
Solution extérieure ?

La solution pourrait aussi venir d’ailleurs. Si Gand vend Yaremchuk – on parle d’un montant de 12 millions -, le club pourra réinvestir tout ou partie de la somme récoltée dans un autre attaquant. Sur le marché belge, les solutions ne sont pas nombreuses, mais un Thomas Henry (OHL) répondrait bien aux critères recherchés.
 
Pour Gand, ce serait le beau coup du mercato avec un joueur en grande forme, qui connait bien le championnat et a fait preuve d’une grande efficacité puisqu’il trône en haut du classement des buteurs de Jupiler Pro League avec 13 réalisations, juste derrière Paul Onuachu et ses 15 buts. Mais pour le moment, tout cela reste au stade des projections. Yaremchuk est toujours un Buffalo.
 
Suivez la Jupiler Pro League tout au long de la saison sur les chaînes d’Eleven Pro League, disponibles dans le forfait All Sports de Proximus Pickx.
 
Le service Proximus Pickx propose sur son app (Android & iOS) et sur le web un nouveau mode « interactif ». Grâce à cette nouvelle fonctionnalité, vous pouvez, lors de la diffusion des différentes rencontres, découvrir les compositions des équipes, analyser les statistiques du match ou encore retrouver l’historique des rencontres entre les deux clubs en un seul clic. Mais surtout, le lecteur vidéo interactif vous permet de revivre à votre guise les plus belles actions du match instantanément, en utilisant la molette digitale présente sur la droite de l’écran. Grâce à ces nouvelles fonctionnalités, vivez les exploits de votre équipe favorite comme nulle part ailleurs.