Cinq perles des Beatles moins connues que les plus grands tubes du groupe

Le cinéaste Peter Jackson a publié il y a quelques jours les premières images de son documentaire sur les Beatles. Intitulé 'The Beatles : Get Back', il nous dévoilera au second semestre 2021 les coulisses de l’enregistrement de l’album 'Let It Be'. En attendant, Proximus Pickx vous présente cinq chansons moins connues des Beatles qui sont malgré tout d'immenses réussites. 

 

'I Want to Hold Your Hand'

Ce titre est peut-être moins connu qu’un 'Yesterday', mais 'I Want to Hold Your Hand' a pourtant une grande importance dans l’explosion des Beatles aux Etats-Unis. Sorti fin 1963, ce titre se place en tête des charts en Grande-Bretagne mais à déjà connu quatre prédécesseurs dans ce classement. Par contre, 'I Want to Hold Your Hand' est le premier titre des Beatles à grimper en tête des charts américains. À partir de là, la machine à succès des Beatles est lancée aux Etats-Unis et ce morceau va ouvrir ce que l’on va appeler outre-Atlantique la British Invasion, ou l'introduction massive de groupes musicaux britanniques aux USA. Ce titre est issu d’une collaboration entre entre John Lennon et Paul McCartney

 

'A day in the life'

Si le texte de 'A day in the life' est plutôt obscure, le reste est lui assez dément. Ce tube, qui clôt l’album 'Sgt. Pepper's Lonely Hearts Club Band' porte de nouveau la signature Lennon/McCcartney. On y retrouve en fait deux morceaux inachevés, l’un de Lennon, l’autre de McCartney. Au milieu de cela, on retrouve deux montées inoubliables d’un orchestre de 41 musiciens, car un orchestre entier coûtait trop cher, selon le producteur George Martin. C’est la dernière collaboration entre Lennon et McCartney. Le titre ne connaitra un vrai succès qu’après la mort du premier. Si Queen a son 'Bohemian Rhapsody', les Beatles ont 'A day in the life'.
 

'For no one'

Comme chaque titre du groupe, il est sorti sous la signature Lennon/McCartney. Et pourtant, 'For No One' a juste été écrit par McCartney. Il s’est inspiré de son histoire d’amour avec Jane Asher, mais surtout d’une querelle qui a éclaté dans le couple. 'For No One' raconte en fait la fin d’une relation amoureuse. John Lennon a avoué qu'il s'agissit d'un de ses titres préférés de McCartney.
 

'Long, Long, Long'

Ecrite par George Harrison, 'Long, Long, Long' a été composée durant le séjour du groupe en Inde. Alors qu’au premier abord, on pourrait croire à une chanson d’amour, c’est en fait un message adressé à Dieu qui s’y cache. Harrison y parle de son vécu personnel. Elle est parue sur l’'Album blanc' sorti en 1968. C’est un morceau plutôt calme auquel John Lennon ne contribue pas.
 

'Julia'

Un morceau cette fois écrit par John Lennon en personne. C’est une chanson assez triste qu’il a écrite pour sa mère, Julia Stanley. Elle est morte en 1958, renversée par une voiture avec à son volant un policer ivre. Lennon avait 17 ans à l’époque. Il y parle aussi de Yoko Ono. Lennon y joue de la guitare acoustique avec la technique appelée du 'picking'.

 

Musique

Voir tout

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top