Ces dernières années, de nombreux joueurs se sont distingués en D1B avant de partir à l’étranger et de disparaître ainsi des radars belges. La trêve hivernale nous a semblé un moment propice pour nous intéresser à ce qu’ils sont devenus.
Aujourd’hui, nous nous intéressons au parcours de Nicolas Rajsel. Lors de la saison 2016-2017,n le Français avait été l’une des grandes vedettes de la Proximus League. L’attaquant avait inscrit 10 buts pour l’Union St-Gilloise et avait ensuite étalé ses qualités au cours des Play-offs 2. Cela lui rapporta un transfert au KV Oostende. Tous les suiveurs de la 1B étaient convaincus de sa réussite dans l’élite, mais une blessure de longue durée vint contrecarrer son ascension.

 
Années de vache maigre

Un prêt au KSV Roeselare était censé l’aider à retrouver son niveau d’antan, mais malheureusement le Français ne le retrouva que de manière sporadique. Durant l’été 2019, il retourna au KVO, mais en 6 mois, il n’y obtint que 12 minutes de temps de jeu (contre Zulte-Waregem).

Cependant, en février 2020, le chemin de croix de Rajsel sur la côte belge prit fin. L’attaquant put signer un contrat au FK Qabala (Azerbaidjan) et parait depuis lors avoir retrouvé toutes ses sensations.

A nouveau important

Rajsel a retrouvé le plaisir de jouer et trône actuellement en tête du classement des meilleurs donneurs d’assist avec 5 assists en 12 matches. En outre, Rajsel a marqué 2 buts et a donc un pied direct dans 7 des 13 buts inscrits cette saison par son équipe. Le FK Qabala est actuellement cinquième au classement du championnat d’Azerbaidjan.